Nouvelle augmentation du Smic en octobre

Temps de lecture constaté 1’30

Avec l’inflation, le salaire minimum sera revalorisé dès le 1er octobre

De 1554,58 euros brut par mois à environ 1589, le salaire minimum interprofessionnel de croissance augmentera dès le 1er octobre.

Les prix montent… Le Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) aussi. Le 1er octobre, il va augmenter en raison de la hausse de l’indice des prix à la consommation, instrument de mesure de l’inflation de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). L’indice des prix à la consommation a augmenté de 0,6 % sur le mois d’août selon l’Insee. Une hausse qui « résulte notamment du rebond des prix des produits manufacturés (+1,1 % après −1,1 %). Les prix de l’alimentation (+1,3 % après +0,9 %), ceux de l’énergie (+12,7 % après +12,3 %) et dans une moindre mesure ceux des services (+0,7 % après +0,6 %) », selon l’organisme.

Une hausse de 2,2 % de l’indice des prix
L’augmentation du Smic en cette fin d’année sera  « automatique ». Une mesure prévue par l’article L3231-5 du Code du travail : « Lorsque l’indice national des prix à la consommation atteint un niveau correspondant à une hausse d’au moins 2 % par rapport à l’indice constaté lors de l’établissement du salaire minimum de croissance immédiatement antérieur, le salaire minimum de croissance est relevé dans la même proportion à compter du premier jour du mois qui suit la publication de l’indice entraînant ce relèvement ».
Avec une hausse de 2,2 % de l’indice des prix servant de base aux revalorisations par rapport à novembre 2020 – mois de référence pour la dernière revalorisation – l’augmentation du salaire minimal devrait s’élever à 35 euros brut selon les calculs de l’Agence France-Presse (AFP) dès le 1er octobre. Il était de 1 554,58 euros brut par mois et 10,25 euros brut par heure, il s’élèverait donc désormais à environ 1 589 euros par mois et 10,48 euros par heure.

Pas de « coup de pouce » du gouvernement
La dernière augmentation du Smic remonte au 1er janvier et s’élevait à 0,99 %, soit 15 euros brut par mois et à un montant horaire de 10,25. Cette revalorisation a lieu chaque année sur la base de la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire moyen des employé·es. La dernière augmentation du Smic due à l’inflation remonte, elle, à décembre 2011 et était égale à 2,1 %.
Le Smic peut aussi se voir revalorisé par le gouvernement. La dernière augmentation « coup de pouce » a été utilisée en juillet 2012, au lendemain de l’élection de François Hollande et était équivalente à 0,6 %. Il n’en est pas question cette fois-ci. Le gouvernement estime qu’une nouvelle hausse nuirait aux emplois moins qualifiés. Bruno Le Maire l’a confirmé au micro de BFM : « Donner un coup de pouce, ’’est donner un coup de canif au redressement de l’emploi ».

MS

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.