Vite compris le 13 septembre

Temps de lecture constaté 2’ 

Les salaires poursuivent leur hausse timide en Europe À quelques exceptions près, notamment parmi les secteurs sous tension ou en pénurie de main-d’œuvre, et au Royaume-Uni, l’augmentation des rémunérations en Europe reste plus faible qu’avant la pandémie et la crise économique. Et surtout, la hausse reste très inférieure à la vague d’inflation qui déferle sur l’Europe. Et pourtant, bien des secteurs peinent à recruter pour couvrir leur besoin : hôtellerie, transport de marchandises, industrie… À l’échelle macro, les données compilées par la Banque centrale européenne (BCE) font état d’une hausse moyenne des rémunérations de 1,73 % dans la zone euro au deuxième trimestre 2021. Dans le même temps, l’inflation atteint les 3 %. Par rapport au premier semestre, qui avait vu une augmentation des salaires de 1,38 %, un faible progrès est constaté. À des degrés bien moindres que ceux connus avant la pandémie : les niveaux de progression des salaires dépassaient les 2 % depuis 2018.

Le déficit public un peu allégé par le rebond des recettes fiscales Bonne nouvelle, le déficit et la dette publics pourraient finalement être (sensiblement) moins élevés que prévu en 2021 et 2022. Et ce grâce à des entrées fiscales en nette hausse par rapport à une année 2020 noire. Avec l’optimisme de retour pour l’emploi et la croissance, la situation budgétaire tend également à donner des signaux positifs pour l’économie française. « Nous avons de très bonnes nouvelles sur les recettes des trois principaux impôts, la TVA, l’impôt sur le revenu (IR), et l’impôt sur les sociétés (IS) », indique Bercy. La reprise économique alimente à nouveau les caisses de l’État et de la Sécurité sociale, alors même que le taux de prélèvements obligatoires devrait encore baisser, de 43,7 % du PIB en 2021 à 43,5 % contre environ 45 % en 2017. En conséquence, le projet de loi de Finances (PLF) pour 2022, que le gouvernement doit présenter le 22 septembre, s’annonce plus favorable que prévu.  Ce PLF sera celui de la croissance durable et sera en cohérence avec l’orientation budgétaire qui est la nôtre depuis le début du quinquennat, placée sous le sceau de la responsabilité », assure Bruno Le Maire. De son côté, Olivier Dussopt, le ministre délégué aux Comptes publics, estime que « ce PLF soutient et affermit notre croissance, condition nécessaire au remboursement de notre dette ».

L’Union européenne renforce la protection de l’appellation « Champagne » Cocorico, l’un des grands représentants de la gastronomie nationale et des Appellations d’origine protégée (AOP) françaises a obtenu gain de cause. Le comité français du vin de Champagne contestait l’usage du terme « Champanillo » par un exploitant espagnol de bars à tapas. Les producteurs français de champagne ont intenté une action devant la justice espagnole pour défendre leurs intérêts. Appelée à statuer, la Cour de justice de l’UE (CJUE) a estimé que l’appellation « Champagne » doit être protégée « à l’égard d’agissements se rapportant tant à des produits qu’à des services », en l’occurrence ceux d’un bar-restaurant. Dans son arrêt, la CJUE rappelle que la réglementation européenne « instaure une protection très large qui a vocation à s’étendre à toute utilisation visant à profiter de la réputation associée aux produits » bénéficiant d’une AOP. Champagne !

Le réseau Sagéau mise sur la pré-formation L’enseigne spécialisée en assainissement individuel et en gestion de l’eau de pluie mise gros sur la formation de ses futur·es franchisé·es. Passage obligatoire pour la plupart des aspirants à un réseau en franchise, la formation connaît des applications inégales selon les enseignes. Sagéau a décidé de consacrer à ses franchisé·es un apprentissage de quatre semaines au sein de son siège social près de Bordeaux. Une façon de transmettre un maximum de savoir-faire en un laps de temps réduit et d’assurer une certaine attractivité pour les profils en reconversion professionnelle, bienvenus au sein du réseau. Au menu de ces sessions formation, les franchisé·es en immersion sont confronté·es à tous les aspects de leur future activité : commercial, technique, administratif, organisationnel, informatique, marketing web. Pour en savoir plus.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.