Vite compris le 8 septembre

Temps de lecture constaté 2’40

Les ETI françaises ont le sourire • Au premier semestre, environ 20 000 emplois ont vu le jour grâce aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) françaises. Le nombre de créations d’emplois a bondi de 27 % en comparaison à ce que l’on observait sur la même période en 2019. L’industrie se montre optimiste. En raison notamment « d’une consommation forte de biens durables liée au bâtiment, à la rénovation, à l’équipement de la maison, qui sont des secteurs où il y a pas mal de made in France », détaille Frédéric Coirier, coprésident du Medef. Enfin, sur l’investissement, les chef·fes d’ETI semblent aussi confiant·es. En témoigne la hausse de 42 % sur les six premiers mois de l’année par rapport à 2019.

Le chèque alimentaire arrivera en 2022 • Ce chèque, à destination des plus précaires, servira à acheter des produits locaux, durables et même bio. Le gouvernement y travaille, non pas sans peine : « C’est très compliqué à mettre en œuvre, je ne vous le cache pas. Une solution de ce type, il faut s’assurer qu’elle puisse fonctionner », explique le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire, pour qui l’argent doit aller vers celles et ceux qui « en ont réellement besoin ». Pour ces raisons, le chèque alimentaire n’arrivera qu’en 2022. Surtout, l’initiative se révèle plus que bienvenue… alors que le pouvoir d’achat des ménages revient sur le devant de la scène. Et que l’inflation regagne du terrain en France.

Bercy assouplit les règles du passe sanitaire dans les centres commerciaux • Appliquée dans certains centres commerciaux, dans certains départements et pas d’autres… la mesure n’en finit plus de diviser. Alors Bercy simplifie et assouplit les règles. Depuis ce mercredi 8 septembre, le passe sanitaire n’est plus exigé dans les centres commerciaux situés dans les départements où le taux d’incidence ne dépasse pas les 200 cas covid pour 100 000 habitant·es pour une semaine complète. Avec cet allègement, le passe sanitaire ne concernera plus que 9 départements et 64 centres commerciaux. Un soulagement pour Jacques Creyssel, le délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) : « Cette décision renverse la situation. Les centres commerciaux ne sont plus soumis au passe sanitaire, sauf exception. »

Le gouvernement lance son « train de la relance » • Une façon de fêter le premier anniversaire du plan de 100 milliards d’euros pour soulager l’économie tricolore face à la crise sanitaire. Le « train de la Relance » sillonnera la France à partir du 6 septembre, jusqu’au 2 octobre. Pour rappel, selon les chiffres arrêtés fin août, 47 milliards d’euros ont été affectés au sein de projets concrets dans le cadre du plan France Relance. Puis, « 70 milliards d’euros » d’ici à la fin de l’année, précise le cabinet du Premier ministre Jean Castex. Avec ce « train », les Français·es, et notamment les jeunes, pourront « se saisir des opportunités offertes par France Relance ».
Pour le lancement officiel en gare de l’Est le 6 septembre, ce ne sont pas moins de deux ministres qui sont venus discourir et relister tous ces chiffres impressionnants, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement et Franck Riester, M. Culture. Au milieu de la rame, la voiture du Printemps de l’Optimisme ouverte par son président, Thierry Saussez. Pour chacun, le même but : un plan de Relance richement doté ne sert que si les intéressés s’y inscrivent. D’où ce « tour de France » relayé par les préfets des régions traversées.

Franprix veut ouvrir une centaine de magasins • 150 magasins sous deux ans et multiplier par 10 l’activité e-commerce de l’enseigne. Pour ce faire, Franprix part à la conquête de nouveaux territoires comme le Grand Paris, Lyon et Marseille. « nos territoires historiques qu’on étend un peu plus loin », résume François Alarcon, directeur de la stratégie et de l’innovation de l’enseigne de proximité du groupe Casino. Ce qui compte avant tout pour le franchiseur : que les candidat·es connaissent parfaitement leur quartier et leurs habitant·es pour adapter l’offre aux besoins locaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.