Vite compris le 15 juillet

Temps de lecture constaté 2’

Le nombre de candidat·es à la vaccination anti-covid s’affole • Le président de la République a pris la parole lundi 12 juillet pour annoncer de nouvelles mesures pour lutter contre la quatrième vague de la covid attendue due au variant Delta. Y entrent l’extension du pass sanitaire et de nouvelles incitations à la vaccination. Ni une ni deux, les réservations pour la vaccination se sont affolées sur le site Doctolib. Pendant le discours d’Emmanuel Macron, des milliers de Français·es se sont précipité·es pour prendre rendez-vous ! Et pour cause, un pass sanitaire valide sera bientôt nécessaire pour accéder à un grand nombre de lieux publics, des restaurants aux centres commerciaux en passant par les transports. Ce mardi 13 juillet, le fondateur de Doctolib a révélé dans un tweet que près d’1,3 million de Français·es ont réservé une place pour se faire vacciner. « Un record absolu » selon le site, qui fait partie du club des licornes françaises (entreprises valorisées plus d’un milliard de dollars). Dans la soirée, le rythme a même atteint les 20 000 réservations enregistrées toutes les minutes !

Le gouvernement relève sa prévision de croissance pour 2021 Longtemps plus pessimiste que l’Insee et la Commission européenne, le gouvernement français revoit ses prévisions de croissance de l’économie nationale en 2021. La prévision de croissance passe ainsi de 5 à 6 %. L’exécutif s’aligne sur les prévisions de l’UE et de l’Insee. L’institut français de la statistique avait estimé début juillet que le rebond de l’économie pourrait atteindre 6 % cette année. De son côté, la Banque de France reste un peu moins optimiste, avec une prévision de croissance de 5,75 %. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, explique cette révision par une reprise économique qui s’est révélée « plus forte que prévu » ces dernières semaines. Notamment grâce au dynamisme de la consommation des ménages après la réouverture des commerces dits « non essentiels ». Toutefois, le ministre tempère : « Nous n’atteindrons ces 6 % de croissance que si chacun fait preuve de responsabilité en matière de vaccination. »

Loi Climat : compromis à l’arraché à l’Assemblée nationale • Après d’âpres et longues négociations – près de huit heures de discussions – les élu·es parlementaires, député·es et sénateur·rices, sont parvenu·es à un accord sur le texte du projet de loi Climat et résilience. Une victoire pour Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique. L’accord ouvre aux parlementaires le vote d’adoption du texte dès le mardi 20 juillet. Vote qui actera l’adoption définitive de la loi, bien que beaucoup n’imaginaient un retour du projet de loi devant l’Assemblée qu’en septembre. « Nous gagnons cinq ou six mois sur le calendrier », s’est félicité Jean-René Cazeneuve, député LREM et rapporteur général du texte. Pour rappel, le Conseil d’État avait donné neuf mois au gouvernement pour prendre des mesures supplémentaires afin que le pays parvienne à tenir ses objectifs de baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Résultats plus que satisfaisants pour JP Morgan et Goldman Sachs Les deux grandes banques américaines ont publié des résultats nettement au-dessus des attentes au deuxième trimestre. Avec des profils en forte hausse. Les deux géants de la finance ont vu leurs profils dopés par la reprise de provisions passées l’an passé et par leurs activités de banque d’affaires, sans oublier la bonne reprise économique états-unienne. JP Morgan a enregistré un bénéfice net de 11,95 milliards de dollars, soit plus du double qu’en 2020. En revanche, son chiffre d’affaires a baissé de 8 % à cause des revenus décevants sur le trading. De son côté, Goldman Sachs a vu son bénéfice s’élever à 5,3 milliards de dollars, plus de 50 % au-dessus des prévisions des analystes, et ses revenus progresser de 16 % à 15,4 milliards de dollars.

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.