Vite compris le 8 juillet

Temps de lecture constaté 2’

Record de levées de fonds pour la fintech 2021 commence sur les chapeaux de roue pour les start-up de la fintech et de la finance. À elles seules, les jeunes pousses du secteur ont levé 1,5 milliards d’euros de fonds au premier trimestre, selon les chiffres publiés par France FinTech et Bpifrance. Soit près du double des fonds levés sur la même période il y a un an (828 millions d’euros levés au premier trimestre 2020). Près de la moitié des opérations réalisées sur ces trois mois concernent des levées d’amorçage. En somme, tous les indicateurs sont au vert pour la fintech française : « Le marché français est l’un des plus dynamiques en Europe », s’est félicité Alain Clot, le président et fondateur de France FinTech.

La Commission européenne table sur une reprise accélérée en 2021 Malgré les progrès inquiétants du variant Delta sur la Vieux contient, l’exécutif de l’Union européenne anticipe une croissance de 4,8 % dans l’UE et la zone euro pour cette année. D’un côté une Europe de plus en plus inquiète sur le front sanitaire, de l’autre une Europe qui affirme son optimisme sur le front économique. À tort ou à raison, l’avenir nous le dira. Par rapport aux dernières prévisions réalisées en mars, les projections de la Commission progresse de 0,6 point. Pour 2022, la croissance de l’UE et le zone euro atteindrait désormais 4,5 %, dont 1,2 % résulterait de l’impact du plan de relance européen, actuellement en phase de lancement. « Notre économie fait un retour en force, avec toutes les pièces du puzzle qui se remettent place », se félicite le vice-président de la Commission, Valdis Dombrovskis. Parmi les facteurs de cette dynamique positive, on retrouve sans surprise les progrès de la vaccination et le lancement du plan de relance européen, mais également la résistance du marché de l’immobilier, la reprise anticipée du tourisme et de l’activité dans les services et la très scrutée hausse de la confiance des consommateur·rices européen·nes.

Le premier gestionnaire d’actifs européen accusé de manipulation de cours sur l’Euro Stoxx 50 Le collège de l’AMF (Autorité des marchés financiers) a frappé un grand coup, en accusant Amundi – le premier gestionnaires d’actifs européen – de manipulation de cours sur le marché des futures sur l’Euro Stoxx 50, un des indices boursiers de référence de la zone euro. L’AMF reproche au groupe et à deux de ses anciens salariés d’avoir porté atteinte aux intérêts d’un client, ainsi que de défaillance dans leurs contrôles internes. Le procès, qui se tient ce mercredi 7 juillet de la commission des sanction de l’AMF s’annonce particulièrement retentissant dans le monde de la finance. La sanction encourue s’annonce comme l’une des plus élevées pour ce genre de litige : l’AMF réclame 38 millions d’euros à Amundi.

Cybersécurité, l’affaire Kaseya a paralysé des centaines de victimes et d’entreprises dans le monde • La cyberattaque d’origine russe, qui a ciblé la société informatique états-unienne Kaseya le week-end des 3 et 4 juillet dernier, a fait des victimes sur toute la planète. Les pirates informatiques ont très bien choisi leur moment : le début du week-end du 4 juillet, jour de fête nationale outre-Atlantique, alors que les bureaux étaient en partie désertés. L’attaque s’est révélée dévastatrice, et est déjà qualifiée de « plus grande attaque de ransomware jamais enregistrée ». A tel point que la société informatique peinait encore ce mercredi 7 juillet à redémarrer ses serveurs et à redonner accès à ses services à ses 40 000 clients. Les hackers ont exploité une porte d’entrée qui leur a permis d’affecter des milliers de machines en cascades. Et pour cause, Kaseya gère le back office de nombreuses entreprises. Entre fichiers illisibles, messageries professionnelles inutilisables et machines hors service, l’attaque a paralysé des milliers de clients dans le monde.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.