Le verbatim de… Jean-Marc Vittori, éditorialiste des Échos

Paris, une économie menacée par l’après-covid

“Les épidémies sont toujours des moments difficiles pour les villes. Leur forte densité devient une faiblesse. Avec des virus ou des bactéries sautant trop facilement d’un habitant à l’autre, la population préfère partir. Le coronavirus n’a pas fait exception. Il a provoqué des exodes urbains partout dans le monde. Mais il a aussi changé notre rapport à la ville, au travail, au voyage, amplifiant parfois des tendances antérieures. C’est ici que le choc risque d’être violent pour Paris, plus encore que pour les autres métropoles.Car la capitale de la France n’est pareille à nulle autre pour au moins deux raisons. Elle est d’abord une ville du travail. Pour une population de 2,1 millions d’habitants, elle compte 1,8 million d’emplois (dont plus de 1 million occupés par des femmes et des hommes habitant au-delà du périphérique). La vie active fait une partie essentielle de la vie parisienne.Or cette activité est fragile. Elle a été très sensible à l’épidémie. Du second semestre 2019 au second semestre 2020, le chiffre d’affaires des entreprises en Île-de-France a baissé de 15 % contre 10 % en moyenne en France – et il paraît raisonnable de supposer que Paris a été davantage touché que la banlieue.”

Jean-Marc Vittori, in Les Échos, Paris, une économie menacée par l’après-covid, 11 au 12 juin 2021

Intéressante analyse de notre confrère qui note en outre qu’avec le développement du télétravail, les salarié·es « travailleront et dépenseront moins au centre et davantage en périphérie » (effet « beignet »). Le tourisme d’affaires risque de ne pas revenir à son étiage d’avant la pandémie, d’autant que Paris affiche « le coût de la vie le plus élevé, avec Zurich et Hong Kong ». La prochaine élection – ou réélection – de l’édile de Paris se révélera cruciale. Avec l’espoir que les JO de 2024 contribueront au redressement.

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.