Quand la transformation financière laisse retrouver du sens

Temps de lecture constaté : 2’50

Par Nicolas Ferrari, directeur grands comptes, EMEA Trintech.

Tribune libre. Depuis plusieurs années, on parle de la transformation numérique comme le challenge numéro 1 des entreprises. Et la crise sanitaire n’a fait qu’en accentuer les enjeux, elle fait prendre conscience à certains de sa nécessité et en accélère le besoin chez d’autres. Au cœur de la transformation numérique, une transformation dont on parle moins et qui en est pourtant un levier essentiel, celle des équipes financières. Alors que la crise sanitaire a affecté nombre d’entreprises, leurs directions financières ont dû accélérer leur transformation pour assurer leur survie et anticiper l’avenir.

Vers la nouvelle norme
La pandémie de covid-19 a agi comme un accélérateur. Avec la généralisation du télétravail, les entreprises qui affichaient un retard dans leur numérisation en s’appuyant encore sur des feuilles de calcul et des process manuels, ont dû accélérer leur transformation pour permettre à leurs équipes de continuer à travailler ensemble.

Les équipes financières, tout particulièrement, ont vu leur quotidien modifié puisqu’elles se sont retrouvées en première ligne pour gérer les aides de l’État et optimiser la trésorerie de l’entreprise afin de survivre à la crise. Entre digital workplace, webinaires, visio-conférences, outils collaboratifs, cloud, intelligence artificielle et automatisation des processus robotisés (ou RPA), la technologie s’est révélée leur meilleure alliée. Et s’il est certain que la transformation financière n’est pas un long fleuve tranquille, elle n’en sera pas moins la grande odyssée de ces prochaines années vers ce que le cabinet Mc Kinsey nomme « the next normal » !

Les challenges de la transformation financière
Entre défis technologiques et défis organisationnels, 2021 est une année dense pour les directions financières qui auront choisi de mener leur transformation plutôt que de la subir. Leurs équipes vont devoir relever le challenge de la numérisation bien au-delà du simple déploiement de nouveaux outils technologiques. Elles auront à s’impliquer, pour repenser leur manière de travailler et de délivrer du service tant aux métiers qu’à la direction générale.

La transformation financière se déploie sur trois leviers : la technologie, la méthodologie et l’humain. La technologie, car il s’agit d’abord pour les équipes de se doter des bons outils pour sécuriser et automatiser les processus métiers afin de gagner en réactivité et en visibilité. La méthodologie, elle, implique de mettre en place de nouvelles pratiques qui favorisent la réduction des tâches répétitives pour se concentrer sur la gestion et la maîtrise du risque. Et l’humain, car pour soutenir cette transformation, les entreprises doivent recruter de nouveaux profils, de nouvelles générations de talents attirés par une approche de leur métier et des méthodes à forte valeur ajoutée.

It’s a journey and the journey is possible !
La plupart des directions financières ont d’ores et déjà commencé leur voyage vers ce qui tend à devenir la nouvelle norme. La crise sanitaire a poussé les retardataires à monter dans le train de la transformation. Mais c’est un voyage que toute entreprise est amenée à réaliser pour soutenir ses objectifs de développement et perdurer. In fine, la transformation financière donnera le moyen aux équipes de se délester des tâches manuelles chronophages pour se refocaliser sur la stratégie et les missions plus épanouissantes. Chacun retrouvera le sentiment de participer à la création de valeur de l’entreprise, les équipes seront plus engagées envers l’entreprise et les missions de chaque poste seront plus attrayantes pour les potentiels recrutements de nouveaux talents.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.