Vite compris le 25 mai

Temps de lecture constaté 2’30

Le moral des patron·nes européen·nes repart à la hausse • La réouverture des commerces et des économies européennes semble provoquer un regain d’espoir aux chef·fes d’entreprises européen·nes et Français·es. C’est ce que révèle l’indice PMI publié chaque mois par l’institut Markit qui évalue le moral des dirigeant·es. Celui-ci a grimpé à 57 points en mai, contre 51,6 points en avril. De quoi le hisser à son plus haut niveau depuis juillet 2020. Le secteur privé français a connu ce mois-ci sa plus forte croissance de l’activité au cours des dix derniers mois. Même constat en Allemagne, où la hausse est aussi plus prononcée. L’institut Markit note ainsi que « le degré de confiance des entreprises quant à leur volume d’activité à douze mois a atteint un nouveau sommet historique ».

Avec le déconfinement, le prix des palettes s’envole ! • En raison notamment de la réouverture des commerces jugés « non essentiels » et des terrasses des restaurants. Les palettes servent à la fois à réceptionner les marchandises et créer des terrasses éphémères pour accueillir plus de client·es. Ainsi, ces derniers mois, la demande de palettes a explosé… et leur prix s’est envolé de 40 % par rapport au premier trimestre 2020 !  « Les palettes, c’est le baromètre de l’économie, quand l’économie freine, on est les premiers à freiner […] Quand ça redémarre, on redémarre avant les autres. Sans palettes, il n’y a plus de marchandises et tout s’arrête », détaille Irène Barronier, dirigeante de Barronier Palettes du Lyonnais.

Portes ouvertes à la vaccination dès le 31 mai • C’est décidé, les vannes de la vaccination contre la covid seront grandes ouvertes. Lundi 24 mai, 7 millions de personnes jugées prioritaires deviennent éligibles. Une semaine plus tard, le lundi 31 mai, tous les adultes pourront à leur tour se faire vacciner sans restriction. Le calendrier initial, qui prévoyait une ouverture totale au 15 juin, a donc été avancé de deux semaines. L’objectif est clair : réussir le pari d’atteindre 30 millions de primo-vacciné·es dès le 15 juin.  Jeudi 20 mai, la barre des 22 millions a été atteinte.

Création d’un statut de « mort pour le service de la République » • Comme ce qui existe déjà pour les forces de l’ordre, le gouvernement annonce la création d’un statut honorifique de « mort pour le service de la République », pour les agents publics disparus « dans des circonstances exceptionnelles ». « Je souhaite que nous donnions à notre reconnaissance un ancrage solide dans la loi, que l’on accorde aux agents publics décédés dans des circonstances exceptionnelles au service du bien commun un statut spécifique, celui de mort pour le service de la République, qui permette à leurs fils, leurs filles de devenir des pupilles de la République » et de bénéficier ainsi d’un « soutien matériel et moral pour les aider à se relever », a annoncé le président de la République dans une vidéo postée sur Twitter. Ce statut concernera notamment les soignant·es mort·es pendant la pandémie de la covid.

La bonne nouvelle • Le dispositif de 43 000 places créées au premier confinement pour venir en aide aux sans-abri sera prolongé. Et cela jusqu’au mois de mars 2022. Un soulagement pour les plus démuni·es d’entre nous et les associations en cette crise sanitaire. Plus de 200 000 personnes sans domicile fixe se retrouvent hébergées dans des centres d’hébergement ou des hôtels – tant que les touristes n’affluent pas. D’après le ministère, préserver les places créées depuis mars 2020 coûtera 700 millions d’euros. Ce qui porterait le budget annuel dédié à l’hébergement à 2,9 milliards d’euros.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.