Vite compris le 11 mai

Temps de lecture constaté 2’30

Dr Odile Duvaux, CEO de Xenothera

Le français Xenothera décroche enfin la 1re commande de son anticorps polyclonal XAV-19 ! • Le Président Macron l’avait souhaité après sa visite de la biotech nantaise Xenothera : une commande initiale de 30 000 doses de ce médicament encore en phase finale de tests mais dont les résultats sont déjà probants est passée par le monistère de la Santé ! Contrairement aux vaccins, le XAV-19 est administré à des patient·es contaminé·es pour enrayer vite et fort la propagation du virus et ses variants. Il a pour effet d’éviter le développement de formes graves de la pneumopathie – et semble même efficace sur des cas déjà aggravés.
On avait oublié que le vaccin n’est pas l’unique solution comme continuent à le clamer des médecins, des infectiologues et des politiques persuadés qu’aucun traitement ne pouvait soigner les malades. Si la commande gouvernementale est le coup d’envoi d’une thérapie efficace, plus personne ne doit mourir ! Reste à envisager pour Xenothera une production massive. Nul doute qu’une fois son médicament reconnu, cette biotech 100 % française, emmenée par l’opiniâtre docteure Odile Duvaux, sa patronne, ne devienne un élément-clé de la lutte contre la covid.

Le mot « covid » fait son entrée dans Le Robert C’était une question de temps. Le Robert intègrera le mot « covid » à son édition 2022. À la différence du Larousse qui lui attribue une lettre capitale, le covid sera doté d’une minuscule. Surtout, Le Robert accorde le mot au masculin, tout en permettant le féminin. De quoi alimenter à nouveau le débat : la covid ou le covid ? Pour Le Robert, « c’est l’usage qui fait loi […] si le féminin est adopté au Canada francophone, le masculin est pour l’instant majoritaire en France, où l’avis de l’Académie française a été rendu tardivement, alors que le masculin était déjà bien implanté ». Du côté de la rédaction d’ÉcoRéseau Business, voilà longtemps que l’utilisation du féminin s’est imposée pour évoquer LA covid puisqu’il s’agit de la maladie du coronavirus (coronavirus disease). La résistance est lancée !

L’adhésion à la vaccination va bon train Les vaccino-sceptiques ou « anti-vax » n’ont qu’à bien se tenir, l’opinion publique se montre de moins en moins réticente à la vaccination anti-covid. Et pour cause : la proportion de 18-24 ans non vacciné·es mais désirant l’être a bondi de 19 points en un mois, pour s’établir à 55 %. Pour rappel, les jeunes sont en moyenne les plus réticents à la vaccination. Au total, 56 % des personnes interrogées par Santé publique France et n’ayant pas encore été vaccinées souhaitent l’être dès que possible, contre 40 % en décembre, avant que la campagne vaccinale ne débute. Le vaccin creuse son trou dans les esprit, alors qu’un quart des Français·es se sont déjà fait administrer une première dose.

Rebond spectaculaire de l’industrie française en Bourse Malgré les déboires du secteur industriel en 2020, c’est bien un groupe industriel qui caracole en tête du CAC 40 en ce deuxième trimestre 2021. Les actions de Saint-Gobain, l’ancienne manufacture royale des glaces a vu leurs cours bondir de plus de 50 % depuis le début de l’année, pour atteindre un niveau jamais vu depuis 2007. À titre de comparaison, le CAC 40 dans son ensemble ne progresse « que » de 15 % depuis le début de l’année. Et Saint-Gobain ne fait pas exception. D’autres fleurons de l’industrie française connaissent actuellement une période faste à la Bourse de Paris. Air Liquide, Schneider Electric et Legrand affiche ainsi une capitalisation équivalente à près de 25 fois leurs bénéfices attendus en 2021. Point commun entre tous ces groupes qui ont le vent dans le dos : ils ont maintenu voire augmenté leurs dividendes ces dix dernières années, y compris en 2020. Il n’y a pas de secret.

Gardes d’enfants à domicile : les trois quarts des entreprises affichent des irrégularités • Une enquête de la répression des fraudes constate que plus de 70 % des entreprises – sur 300 étudiées – présentent des anomalies. Parmi elles : une mauvaise information sur les prix pratiqués et plus globalement une information précontractuelle insuffisante ! Malgré tout, la répression des fraudes nuance ces anomalies : « Le taux d’anomalies élevé de 70 % reflète essentiellement une méconnaissance de la réglementation. Les professionnels ont globalement fait preuve de bonne volonté et de réactivité pour se mettre en conformité », lit-on dans un communiqué. Par conséquent, ces irrégularités ont abouti à 131 avertissements, 85 injonctions de remise en conformité et 8 procès-verbaux administratifs.

Bateaux-mouches : pas de retour à la normale avant 2022 ! • Calme plat sur la Seine. La pandémie a eu un impact considérable sur le tourisme et sur l’événementiel. Soit les deux piliers de l’activité des bateaux de croisière – dits bateaux-mouches. Par exemple, les compagnies Bateaux Parisiens et Batobus ont connu une chute de 80 % de leur chiffre d’affaires en 2020. Elles qui représentaient quatre millions de passager·ères en 2019. « Tant que les touristes étranger·ères ne sont pas là, je ne suis pas sûr d’ouvrir car ce serait un démarrage en pure perte. Ce ne sont pas les Francilien·nes qui font l’essentiel de notre clientèle », explique Thibaut Sainclair, directeur général de la Compagnie des Bateaux-Mouches. Bref, le retour à la normale serait prévu pour avril 2022…

L’alcool interdit jusqu’au 31 mai sur le littoral d’Ille-et-Vilaine • Une décision qui émane du préfet,  Emmanuel Berthier. Jusqu’à la fin du mois de mai, la consommation d’alcool sur les plages, digues et promenades balnéaires du littoral d’Ille-et-Vilaine, sera interdite. Une façon encore d’enrayer la propagation du virus. Qui circule toujours sur le territoire – un taux d’incidence de 162 cas pour 100 000 au 7 mai. L’interdiction vaut entre 6 h et 19 h, jusqu’au couvre-feu donc. Cette décision du préfet fait écho à l’attente d’un certain nombre de touristes en raison notamment des longs week-ends du mois de mai.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.