Vite compris le 4 mai

La SNCF dans une opération séduction ! • L’été approche et la compagnie ferroviaire compte bien attirer de nouveau les Français·es. Dont certain·es seraient tenté·es de bouder le train. De là, pas moins de cinq millions de billets seront vendus à 39 euros maximum d’ici au 19 mai. Pour les enfants de moins de 12 ans, ils paieront un prix unique de 8 euros sur toutes les destinations. Et cela jusqu’au 29 août. Pour rappel, la SNCF avait enregistré un fort recul de la fréquentation de ses TGV en 2020, environ 48 %. Mais elle compte faire cet été « aussi bien qu’à l’été 2020 qui avait enregistré 20 millions de voyageur·ses, soit 85 % du trafic 2019 ». Enfin, la SNCF réfléchit à plus long terme à des abonnements « télétravail ». Avec un nombre fixe de trajets par semaine.

Justice : 1 000 contractuel·les appelé·es en renfort • Le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti a annoncé lundi 3 mai le lancement d’une nouvelle vague d’embauches de 1 000 collaborateur·rices dans les juridictions. Dont 500 assistant·es juristes et renforts de greffe. Une annonce qui vient s’ajouter à la précédente vague, 1 000 délégué·es du procureur. Un moyen de soulager les tribunaux. Lesquels croulent sous les affaires. D’ailleurs, il faut attendre en moyenne 14 mois en première instance pour obtenir justice. Et 17 mois en appel. Une lenteur de la justice expliquée aussi par le mouvement de grève des avocat·es en 2019. Sans oublier l’effet covid.

Lancement des attestations de vaccination • C’était attendu. La nouvelle a été annoncée par l’Assurance maladie via un communiqué. Désormais, les personnes qui viennent de se faire administrer leur première ou leur seconde dose de vaccin anti-covid se verront remettre un document papier certifiant leur vaccination. Dans un premier temps, il faudra numériser soi-même le document pour pouvoir en disposer dans l’application TousAntiCovid. Si, ce lundi 3 mai, l’ébauche d’un pass sanitaire a vu le jour en France pour expérimenter le futur certificat vert européen, le certificat de vaccination ne fera pas encore foi dans le reste de l’Europe. C’est tout de même un premier pas vers l’objectif de rétablir la liberté de circulation sur le Vieux continent. L’attestation comporte deux codes que l’on peut scanner avec son smartphone. Un code Datamatrix, utilisé par l’administration française pour certifier ses documents. Et un QR Code qui permettra de stocker l’attestation numérisée dans l’application TousAntiCovid.

La natalité française repart à la hausse • Le premier confinement, au printemps 2020, avait entraîné une forte chute des naissances en France durant l’hiver suivant. Et cela contrairement à celles et ceux qui prédisaient un baby-boom consécutif au confinement (-7 % en décembre 2020 et -13 % en janvier 2021 sur un an). Depuis, mois après mois, les Français·es semblent retrouver l’envie de procréer. En mars 2021, 61 300 bébés ont vu le jour en France, soit une hausse de 1 % sur un an. C’est donc la sortie du premier confinement qui aurait entraîné la reprise des naissances. Puisque les bébés nés en mars ont été conçus juste après celui-ci. Un retour qui n’empêche pas le constat fait depuis plusieurs années : la natalité est en baisse constante depuis six ans en France. L’année 2020 a connu un nombre de naissances (735 000) abyssalement faible ! Du jamais vu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Les cures thermales vont rouvrir le 19 mai • Fermées depuis six mois, 113 établissements thermaux sur le territoire rouvriront dès le 19 mai. Soit la deuxième étape du déconfinement. « Avec une jauge de 50 % de curistes », a tout de même précisé le Conseil national des établissements thermaux (CNETh). En raison d’un fort recul de la fréquentation, les établissements thermaux auraient connu 110 millions d’euros de pertes en 2020. Pour un secteur qui représente 10 000 emplois directs et 100 000 indirects.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.