Piqué dans le best of d’ÉcoRéseau Business…

Temps de lecture constaté 1’

Une année d’infos : le best of d’ÉcoRéseau Business vous livre 365 jours de l’année 2020. En juillet 2020…

Le made in France, gagnant de la crise ?

C’est l’un des grands enseignements de la crise sanitaire et de son corollaire, la crise économique : le made in France est de retour. Ou du moins, le vent lui semble favorable. Entre nouvelles exigences des consommateurs, besoins stratégiques et mise en valeur des savoir-faire français, il y a du patriotisme économique dans l’air. Et un sacré casse-tête pour l’exécutif.

À l’heure du ralentissement forcé de la « globalisation », en français mondialisation, vieille rengaine oblige, l’idée d’indépendance économique et d’un made in France retrouvé refait son trou. De l’avis de nombre d’observateurs économiques, la pandémie a mis en lumière une dépendance industrielle et stratégique trop importante, notamment vis-à-vis de la Chine et de l’Asie en général, en particulier pour l’industrie pharmaceutique. Mais surtout, en parallèle d’une conjoncture économique inédite, les Français.es revoient leurs habitudes de consommation, alimentaires et vestimentaires en tête, au bénéfice de la production française. Manger local, acheter français, s’habiller chez nos bonnetiers, pas forcément une évidence après plusieurs décennies de délocalisations industrielles massives hors de l’hexagone. Mais malgré quelques contradictions, la nécessité d’une souveraineté économique semble faire consensus. De son côté, Emmanuel Macron affirmait le 31 mars qu’il fallait «  produire davantage en France  ». Un constat qui n’étonne pas Sarah Guillou, économiste et directrice adjointe du Département innovation et concurrence à l’OFCE : «  Il est vrai qu’en France, on revient souvent à la rengaine du patriotisme économique, le discours politique y a toujours été favorable et la conjoncture actuelle va dans le sens de ce penchant français, bien plus important que chez nos voisins européens.  » Entre aspirations ancestrales et réalités économiques, la marche est haute, selon l’économiste. Mais le made in France ne relève plus du seul discours patriote, il trouve un nouveau souffle dans le mouvement écologique.

À retrouver en intégralité dans le Bestof2020, toujours disponible en kiosque. www.ecoreseau.fr/ecoreseau-en-kiosque/

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.