Vite compris le 16 décembre

Temps de lecture constaté 2’50

Le Smic porté à 10,25 euros brut de l’heure au 1er janvier • Non ce n’est pas un coup de pouce de la part du gouvernement ! Mais une hausse automatique à chaque début d’année. Au 1er janvier, le salaire minimum atteindra 10,25 euros brut par heure, soit une hausse d’un peu moins d’1 %. Le Smic s’élèvera donc à 1 554 euros brut par mois. Qui en profitera ? Pour rappel, en 2020, cette augmentation a concerné directement près de 2,25 millions de salarié·es du secteur privé, environ 13 % des salarié·es donc. Les travailleur·ses à temps partiel sont celles et ceux qui en avaient le plus profité.

Les ventes de voitures devraient chuter • À en croire les chiffres de l’Observatoire Cetelem 2021, seul·es 26 % des Français·es, contre 36 % en 2019, prévoient l’achat d’un véhicule dans les 12 prochains mois. Les ventes de voitures devraient chuter de 17 % dans le monde et de… 28 % en Europe ! Un recul historique : « Tendanciellement, les gens gardent leur voiture de plus en plus longtemps, c’est aussi une histoire de perception car l’image est en train de se dégrader. Plus d’un·e citoyen·ne sur deux en effet, dit que la place de la voiture est trop importante », a précisé Flavien Neuvy, directeur de l’Observatoire Cetelem de l’Automobile.

Le Conseil scientifique prône l’auto-confinement • Oui, la France a entamé son déconfinement le 15 décembre. Pour laisser place au couvre-feu. Malgré tout, le Conseil scientifique recommande aux Français·es de se confiner par eux·elles-mêmes avant les fêtes de Noël. Continuer à s’isoler afin d’éviter une troisième vague de contaminations dès le mois de janvier. Télétravailler voire poser des congés s’il le faut une semaine avant le 24 décembre, préconisent les expert·es dans une note d’éclairage publiée lundi 14 décembre. Le Premier ministre Jean Castex, lui, a encouragé celles et ceux qui le peuvent à ne pas envoyer leurs enfants à l’école les deux derniers jours avant les vacances scolaires. Un réveillon sous haute tension…

L’Agence européenne des médicaments (EMA) pourrait donner ses conclusions sur le vaccin Pfizer-BioNTech dès le 21 décembre • Le Royaume-Uni a déjà entamé le processus de vaccination depuis plusieurs jours, le reste des pays d’Europe, pour la plupart suspendus à la décision de l’EMA, ne sont pas encore fixés. Mais l’Allemagne, très touchée par le rebond de l’épidémie, met la pression, et l’Agence pourrait donner ses conclusions et son (potentiel) accord dès le 21 décembre, soit huit jours plus tôt que prévu. « Il est probable que les premiers Européens soient vaccinés avant la fin 2020 », a déclaré sur Twitter Ursula von der Leyen, la présidente – allemande – de la Commission européenne. Si la décision de l’EMA est positive, 2 millions de doses du vaccin de Pfizer et BioNTech pourraient être disponibles début janvier 2021. Pour rappel, le Canada et les États-Unis ont également commencé à vacciner ce samedi 12 décembre.

Free lance son offre 5G, et casse les prix • Après ses concurrents Orange, SFR et Bouygues Telecom, le groupe de Xavier Niel est le dernier des grands opérateurs français à enclencher sa 5G. Comme à son habitude, le groupe lancé en 2012 fait parler et affole le marché. Contrairement aux trois autres, la 5G ne rime pas avec augmentation des prix pour Free. Il y a sept ans, le groupe de Xavier Niel a proposé la 4G au prix de la 3G, aujourd’hui, il propose la 5G au prix de… la 4G. Autrement dit, son forfait actuel inclut le réseau mobile dernière génération, sans augmentation des prix. Une opération coup de poing avec laquelle Free espère inverser la dynamique du marché du mobile en sa faveur. Douche froide pour ses concurrents.

Michèle Rubirola démissionne de son poste de Maire de Marseille • À peine élue en juin, déjà partie. L’écologiste Michèle Rubirola qui a mis fin au règne de Jean-Claude Gaudin, va démissionner de son poste. L’élue s’en est confiée le mardi 15 décembre au préfet de région et aux élu·es du Printemps marseillais, la coalition entre communistes, socialistes et écologistes qui lui a permis de remporter la mairie de la cité phocéenne. C’est son premier adjoint, Benoît Payan, estampillé PS école Guerini, qui devrait prendre sa place. Il devrait être officialisé lors du prochain conseil municipal le 21 décembre. Michèle Rubirola ne quittera pas l’hôtel de ville et devrait reprendre le poste de première adjointe pour s’occuper des affaires sociales et de la santé. La désormais ex-maire avait expliqué à plusieurs reprises avoir accepté le poste de maire « au nom du collectif ». Elle laisse aujourd’hui les « pleins pouvoirs » aux socialistes.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.