Jean Castex met en place une commission sur l’avenir des finances publiques

Temps de lecture constaté 1’

Dix expert·es plancheront et dresseront leurs conclusions fin février.

Après le fameux « quoi qu’il en coûte » tant prôné par le Président de la République Emmanuel Macron, l’heure est venue de faire le bilan ! Face à une dette publique, équivalente à 120 % du PIB, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la mise en place d’une Commission pour réfléchir à l’avenir des finances publiques. Dix expert·es seront à la manœuvre pour épauler l’exécutif.

Des spécialistes avant tout
Parmi les heureux·ses élu·es pour panser les plaies économiques de la France et tenter de redresser la barre, Marisol Touraine, ministre de la Santé sous Hollande, Laurence Parisot, ancienne présidente du Medef ou encore le patron de l’Insee, Jean-Luc Tavernier. Entre autres. Une commission présidée par le centriste Jean Arthuis, ancien ministre des Finances, qui aura une seule contrainte : celle de respecter la trajectoire fiscale, poursuivre les baisses d’impôts. De quoi rassurer les contribuables. La stratégie du gouvernement écarterait d’emblée une hausse d’impôts. Réaliste ?

Pour rappel, au 31 octobre, le déficit de l’État a atteint les 159,9 milliards d’euros, contre 107,7 milliards à la même période l’an dernier en raison de la crise, indique Bercy dans une note sur la situation mensuelle du budget de l’État publiée vendredi. Estimées à 319,4 milliards d’euros, les dépenses du budget général ont augmenté de 11 % par rapport au 31 octobre 2019, marquées par un massif soutien à l’économie. Les recettes nettes (hors concours financiers) ont diminué de 8,7 % pour s’établir à 212,6 milliards. Liée à la crise, cette baisse s’explique aussi par la suppression progressive de la taxe d’habitation qui s’applique à 80 % des ménages cette année. Bref, le chantier demeure immense, un vrai casse-tête pour les spécialistes qui devront faire parvenir leurs notes au gouvernement fin février.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.