Vite compris le 17 novembre

Temps de lecture constaté 3’20

Les arrêts maladies de longue durée en forte hausse en 2020 • À en croire les données publiées par le baromètre annuel Malakoff Humanis avec l’Ifop, les arrêts maladies de longue durée, soit plus de 30 jours, ont bondi cette année de 33 % ! Près de la moitié (45 %) des arrêts longs trouvent une origine professionnelle. L’étude précise que 19 % des arrêts longue durée observés correspondent à des troubles musculosquelettiques et 14 % sont la conséquence de troubles psychologiques. Deux phénomènes expliqués notamment par… le confinement et le télétravail. Les auteurs de l’étude s’inquiètent aussi pour les mois à venir, la pandémie laissera des traces, comme « la peur pour les salarié·es de retourner au travail ou de reprendre les transports ».

Écomiam, les circuits courts salués par les investisseurs • Cette entreprise bretonne de produits surgelés, Écomiam, vient d’être introduite le 21 octobre en Bourse avec succès ! Il n’est pas étonnant de voir sa démarche écoresponsable bien accueillie par les investisseurs. Elle travaille en circuits courts. Elle garantit la traçabilité de ses produits et valorise les filières agroalimentaires régionales et locales. Elle propose des « produits essentiels bruts », c’est-à-dire non transformés, donc avec moins de gaspillage et plus de qualité pour toucher les adeptes du bien manger et du fait maison. Son modèle économique demeure innovant : Ecomiam affiche une totale transparence sur les marges avec un étiquetage du prix d’achat payé aux fournisseurs, la marge distributeur qui revient à Écomiam et la TVA reversée à l’État ! Sa politique tarifaire est claire et sans promotion pour assurer des revenus équitables à chacun·e et faciliter la qualité des partenariats tout en abaissant les coûts liés à la négociation et à la commercialisation. Les emballages sont réduits au strict minimum, de quoi valoriser au mieux le produit, sans marketing superflu. Une application mobile avec laquelle scanner le code barre ou le QR code offre d’accéder à toutes les informations utiles sur le produit (apport nutritionnel, conseils de préparation, idées recettes, etc.).

Le réseau est aujourd’hui composé de 27 points de vente (5 magasins en propre et 22 magasins affiliés) implantés principalement en régions Bretagne et Pays de la Loire. La constitution du réseau s’appuie sur un modèle économique collaboratif et pérenne, les 2/3 des affiliés détiennent plusieurs points de vente. PR.

Vaccin contre la covid, Moderna surenchérit • La recherche pour  le vaccin, voilà bien ce qui attire l’attention et concentre les plans sur la comète ces derniers jours. Après l’annonce de Pfizer, qui assure un taux de positivité de 90 % de son vaccin en phase III et a provoqué de vives réactions sur les marchés financiers, c’est au tour de la biotech Moderna de présenter ses résultats. Mieux encore, la biotech américaine annonce un taux d’efficacité de près de 95 % lors de l’essai clinique de phase III et une meilleure conservation de son produit (le vaccin de Pfizer présente le désavantage de devoir être conservé à -80 °C). Comme son concurrent, Moderna étudie et développe un vaccin à base d’ARN Messager. La biotech reprend la pole position, la course continue.

La Chine conclut un vaste accord de libre-échange panasiatique • Ce Partenariat régional économique global (RCEP) devient l’accord commercial le plus important du monde en termes de produit intérieur brut (PIB). Il vise à créer une vaste zone de libre-échange entre les 10 États de l’Asean, l’Indonésie, la Thaïlande, Singapour, la Malaisie, les Philippines,  le Vietnam, la Birmanie, le Cambodge, le Laos et Brunei … et la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Les chiffres inquiétants du ministère de l’Intérieur •  Près de 239 000 cambriolages de logements ont été recensés en 2019, dont 12 000 à Paris (soit 50 cambriolages/jour). Les violences sexuelles ont augmenté de 12 %. Les homicides sont en hausse avec 970 victimes en 2019 (+ 76 personnes par rapport à 2018). Le nombre de victimes de coups et blessures volontaires est en hausse de 8 %. En parallèle, le vol en magasins explose : la France est le pays le plus impacté d’Europe avec un manque à gagner qui s’élève à 7,3 milliards d’euros.

Mon Noël nantais, un marché de Noël 100 % virtuel • Les commerces « non essentiels » fermés, les Nantais·es ont tout de même pu commencer à acheter leurs achats de fin d’année via le site Mon Noël nantais, un marché virtuel qui réunit environ 110 commerçant·es et artisan·es de l’agglomération. Il fonctionne comme un site de vente en ligne, chaque boutique y propose ses spécialités : bijoux de créateur, petits carnets, bonnes bouteilles, jouets etc. Le service de livraison prime pour le moment avant l’arrivée du click and collect. Pour l’heure, pas moins de 600 produits sont déjà référencés… de quoi donner des idées !

Airbnb et consorts voient le montant maximal de la taxe de séjour augmenter • La mairie de Paris et ses consœurs de France et de Navarre décrochent une petite victoire, dans leur lutte contre l’uberisation et l’« airbnbisation » de leur ville et leur parc de logements. Dans le cadre des débats à l’Assemblée nationale sur le projet de loi de Finances pour 2021, un amendement adopté le jeudi 12 novembre va autoriser de relever de 2,30 euros à 4,10 euros le montant maximal de la taxe de séjour. Et ce pour les nuitées et les séjours dans les logements loués sur des plates-formes comme Airbnb. Ce relèvement d’une taxe immobilière, présenté et porté par Christophe Jerretie (Modem) a été déposé avec un avis favorable du gouvernement. Les collectivités territoriales sont donc désormais libres de fixer le montant de la taxe, jusqu’à 4,10 euros par personne et par nuitée.

 

 

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.