Vite compris le 23 octobre

Tesla poursuit son ascension et devient de plus en plus rentable • « Le troisième trimestre a été le meilleur de notre histoire, aussi bien en termes de production, de revenus, de bénéfice que de flux de trésorerie disponible. » Du grand Elon Musk ! Mais la croissance de Tesla demeure indéniable : la firme californienne a livré plus de 139 500 véhicules entre juillet et septembre, en hausse de 44 % en un an. Voilà le cinquième trimestre d’affilée que Tesla génère des bénéfices. Contrairement à ses concurrents, l’entreprise américaine a moins souffert de la crise puisque les adeptes de voitures électriques se font de plus en plus nombreux·euses.

Selon l’Insee, l’activité marque le pas et le ciel s’assombrit • Le dernier indicateur sur le climat des affaires publié par l’Insee n’est pas des plus rassurants. Le retournement de situation après un été encourageant était redouté, il tend à se confirmer. L’institut statistique calcule un recul de deux points du climat des affaires en ce mois d’octobre, à 90, loin de sa moyenne à long terme (100). Cette baisse, la première depuis le déconfinement, s’expliquerait notamment par le pessimisme qui gagne les chef·fes d’entreprises, interrogé·es par l’Insee. Triste constat : tous les secteurs recommencent à broyer du noir. L’hébergement-restauration est à nouveau très affecté par les nouvelles mesures, les industriels craignent que la reprise de la demande ne se tasse, les professionnel·les des services revoient leurs perspectives à la baisse… Le coup de blues est général. Allons ! Entreprenez, innovez, positivez !

Renforcement du dispositif des « emplois francs », pour l’embauche des jeunes • Le décret est tombé jeudi 22 octobre : le gouvernement prolonge et renforce son dispositif des « emplois francs » qui vise à favoriser l’embauche des jeunes chômeurs des quartiers de la politique de la ville (QPV). L’aide, lancée en avril 2018 dans une poignée de zones et élargi en 2020 à l’ensemble des 1 500 quartiers prioritaires, est ouverte à tout employeur, situé ou non en QPV. Le montant de l’aide passe de 5 000 à 7 000 euros la première année, puis 5 000 euros les deux années suivantes. En outre, le dispositif, qui devait prendre fin au 31 décembre 2020, est prolongé d’un an. Pour les CDD de plus de six mois, l’aide est de 5 500 euros la première année, puis 2 500 euros l’année suivante. Il en va de « l’égalité des chances », selon Élisabeth Borne, la ministre du Travail. Pour tenir la belle promesse, le gouvernement a prévu un budget de 317 millions d’euros pour le dispositif en 2021, soit une hausse de plus de 40 % sur un an.

La France, troisième pays européen le plus pénalisé si aucun accord n’est trouvé avec le Royaume-Uni, derrière l’Allemagne et les Pays-Bas • Un Brexit sans accord pourrait ainsi coûter 33 milliards d’euros aux exportations européennes en 2021, selon une étude d’Euler Hermès. Au cas où un deal serait signé, « le manque à gagner pour les exportateurs européens serait estimé dans ce cas à 18 milliards d’euros, selon l’assureur-crédit. « En France, le secteur des transports et équipements supporterait 20 % de cette charge, suivi de la chimie, des machines et équipements électriques, et du secteur alimentaire (dont boissons, alcool et tabac), à hauteur de 10 % ». C’est un recul du PIB de près de 5 % qui attendrait les Britanniques en 2021, une baisse de la livre de 10 % et une inflation « supérieure à 5 % pendant au moins six mois » à cause des droits de douane.

Une autre façon d’empoisonner les enseignants ? • Le ministère de l’Éducation nationale a suspendu la distribution des masques de marque Dim réputés « potentiellement toxiques » ! Le site Reporterre affirme qu’ils sont traités avec un produit délétère, la zéolithe d’argent, un biocide considéré comme dangereux pour l’environnement et la santé. Les masques incriminés, en l’attente d’une analyse, seront bannis « à partir de la rentrée du 2 novembre, après les vacances de la Toussaint, si ces analyses sont mauvaises ». Le ministère de l’Intérieur avait invité ses agents, eux aussi masqués Dim, à ne plus les utiliser.

Et si l’un de vos collègues disparaissait alors que l’entreprise est en télétravail ? • Dans le style surfer sur la crise, Une rose blanche, start-up de télécondoléances, a créé une plate-forme pour démarche à distance… Un livre d’hommage imprimé est transmis aux membres de la famille. Pauline Ronez, la fondatrice, et son équipe apportent dans la foulée un soutien téléphonique auprès des familles et des collègues affectés « pour les aider à trouver les mots justes dans ces situations souvent si injustes ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.