Vite compris le 20 octobre

Temps de lecture constaté 3’10

Auchan quitte l’empire du Milieu • En pleine crise sanitaire internationale, le géant français de la grande distribution a annoncé  lundi 19 octobre son départ de Chine. L’opération a été assurée par la cession de la filiale chinoise du groupe Auchan, SunArt, au géant de l’e-commerce Alibaba, pour trois milliards d’euros. Auchan détenait près de 36 % des parts de SunArt et avait le contrôle de l’entreprise. Ce sont ainsi quelque 484 hypermarchés et 150 000 collaborateur·rices qui passent sous pavillon Alibaba. Un mouvement réalisé dans le cadre du plan de redressement du groupe, entamé en 2019, et qui doit permette à l’enseigne de « se désendetter » et de « se développer dans de nouveaux pays ». Pendant ce temps, Alibaba poursuit sa course effrénée, après avoir déjà profité d’une hausse de 34 % de ses ventes au premier trimestre.

En Bolivie, Luis Arce remporte les élections présidentielles dès le premier tour • Bien que les résultats ne soient pas encore officiels, tous les sondages ne laissent plus aucun doute quant à la victoire du candidat de la gauche. Luis Arce devance ainsi son premier adversaire de plus de 20 points, le centriste Carlos Mesa. Après la démission de Morales en novembre 2019, à la suite d’accusations de fraude électorale, la Bolivie renouerait-elle avec la démocratie ? Reste au petit pays d’Amérique du Sud espérer éviter les violences post-électorales de l’année dernière, qui avaient fait des dizaines de morts.

20 milliards d’euros pour renforcer les fonds propres des entreprises • Bercy soigne son soutien aux entreprises avec une nouvelle rallonge. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé que 20 milliards d’euros allaient être consacrés au renforcement des fonds propres des entreprises. La mesure était prévue par le plan de relance, restait à définir le montant. Ce nouveau soutien s’effectuera via des prêts participatifs distribués notamment par les banques, auxquels l’État va apporter sa garantie. Les prêts garantis par l’État s’adressent aux entreprises en difficulté de trésorerie, ces prêts participatifs sont destinés aux entreprises qui offrent un « vrai potentiel de rebond, mais qui ont été pénalisées par une exploitation déficitaire sur l’exercice ». Ils devraient être disponibles dès le premier trimestre 2021.

Le tour de vis européen se poursuit • À chaque semaine son lot de nouvelles mesures de restriction dictées par la situation sanitaire. Le seuil des 250 000 morts dus à la covid a été franchi sur le Vieux Continent, dont plus de 8 000 sur la semaine du 12 au 18 octobre. Le Pays de Galles mettra en place un reconfinement pour deux semaines, à partir du vendredi 23 octobre, et devient ainsi le premier État européen à faire le choix d’un reconfinement généralisé. À compter du lundi 19, la Belgique, qui compte parmi les pays européens les plus endeuillés par rapport à sa population, fait le choix du couvre-feu tout comme la France. Les Belges ne pourront plus fréquenter cafés et restaurants pour quatre semaines et devront rester chez eux·elles de minuit à 5 heures du matin. Jusqu’ici relativement épargnée, la Suisse prononce, elle, le port du masque obligatoire dans les lieux clos, après une hausse exponentielle de cas.

Adecco lance « le CDI apprenant » • Le groupe spécialisé dans le travail intérimaire a annoncé le 19 octobre mettre en place le « CDI apprenant », un dispositif qui vise à recruter 15 000 personnes d’ici à fin 2021. Notamment dans des métiers dits « en tension » comme les aides-soignant·es ou plombier·ères-chauffagistes. Ce nouveau dispositif repose sur le socle juridique et sécurisé du CDI intérimaire (qui existe depuis 2014), il met aussi en avant la formation : « Avec le CDI apprenant, la formation débutera dès le premier jour. Au bout, un diplôme ou une certification », Adecco souhaite aussi – via le CDI apprenant – mettre fin à un paradoxe, « d’un côté, 700 000 à un million de chômeurs de plus cette année et d’un autre, 400 000 emplois non pourvus », constate  Alexandre Viros, président France d’Adecco.

L’économie chinoise rebondit • Alors que l’Europe et les États-Unis subissent encore la dure loi du Sars-CoV-2, la Chine, elle, aurait déjà rebondi. À en croire les chiffres officiels dévoilés par Pékin, la croissance chinoise s’élèverait à + 4,9 % au troisième trimestre 2020.  Ce qui confirme donc le bond observé au printemps, au lendemain du confinement. Les Chinois·es seraient parvenu·es à dompter la pandémie ? A priori, « la Chine pourrait être la seule économie majeure de la planète à échapper à la récession cette année », estime Zhang Lin, économiste indépendant, à Pékin. D’ores et déjà, des millions de Chinois·es se font vacciner, dans l’ignorance totale de l’efficacité dudit vaccin. Au fait, n’était-il pas question de ne pas en faire une thérapie purement domestique ?

Les Rebondisseurs Français ont noué un partenariat avec Incityz, cabinet d’expertise comptable spécialisé dans la création d’entreprise • Il accompagne exclusivement les prestataires de service btob (btoc sous conditions). Entité du Groupe Numbr, Incityz accompagne les entrepreneurs à toutes les étapes comptables depuis la création.

La nouvelle attestation dérogatoire de déplacement est disponible • On l’avait presque oubliée, la fameuse attestation de déplacement signe son retour. Après le confinement, le couvre-feu, l’attestation permettra de justifier tous vos déplacements qui se feront entre 21 h et 6 h. Disponible sur le site du ministère de l’Intérieur et à présenter sous formats papier ou numérique. Parmi les justifications valables : déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, consultations et soins ne pouvant être différés, déplacements pour motif familial impérieux ou encore convocation judiciaire ou administrative. Entre autres.

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.