Vite compris le 14 octobre

Temps de lecture constaté 2’45

Avis aux Français·es, réservez vos vacances de la Toussaint  • Secteur particulièrement frappé par la crise, le tourisme français a tout de même sauvé les meubles… grâce à ses habitant·es. Dans le numéro 73 d’ÉcoRéseau Business, nous avons vu que parmi les Français·es parti·es en vacances cet été, 94 % d’entre eux·elles ont séjourné en France. Désormais, place aux congés de la Toussaint : « J’incite les Français·es à réserver », a déclaré le secrétaire d’État chargé du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne. Pour encourager nos concitoyen·nes à s’aérer durant les prochaines vacances, « les réservations annulées ne coûteront rien aux Français·es », les professionnels du tourisme s’y engagent. N’attendez plus. Mais vérifier que la compagnie ou le tour-opérateur a bien compris le message…

Alexandre Lovato, CEO de HuissiersOnline

Portraits de start-uppeurs Aujourd’hui Alexandre Lovato, CEO de HuissiersOnline. Diplômé en 2008, Lovato n’a rien de l’huissier ordinaire : entrepreneur dans l’âme, il développe HuissiersOnline, une plate-forme qui invite ses utilisateur·rices à comparer et de choisir un·e huissier·ère et fixer le jour et l’heure du constat. Comme pour interfacer en temps réel l’ensemble des huissier·ères disponibles et ainsi élargir l’offre. Une opportunité aussi pour les huissier·ères qui pourront se voir attribuer des constats plus proches du lieu où ils·elles se trouvent à un instant T. On peut aussi innover dans une profession particulièrement… conservatrice !

Le mardi 13 octobre, la campagne de vaccination pour la grippe a débuté  • À haute dose ! Cette année, pas moins de 16 millions de doses ont été commandées, soit deux millions de plus que les années précédentes. Avec en tête la volonté d’anticiper une pénurie. Pour rappel, ces trois dernières années, la grippe a tué entre 10 000 et 15 000 personnes. D’où l’objectif de maximiser aussi le nombre de vaccins contre la grippe pour soulager les hôpitaux de leur prise en charge parallèle des patient·es atteint·es de la covid-19. Une campagne de vaccination qui doit se diriger en priorité vers les personnes les plus fragiles (+ de 65 ans, femmes enceintes, personnes qui souffrent de pathologies chroniques etc.)

Plus de 10 millions d’électeur·rices ont déjà voté pour les élections présidentielles américaines • On ne se lasse pas de notre série quasi-quotidienne sur la présidentielle américaine. Trump ? Biden ? Réponse dans quelques semaines maintenant. Et pourtant, selon un dernier comptage, pas moins de 10 millions d’Américain·es auraient déjà voté, soit par courrier ou sous forme de vote anticipé : « Les électeur·rices ont déposé un total de 10 296 180 bulletins de vote dans les États concernés », a précisé l’US Elections Project de l’université de Floride. Un chiffre dix fois plus élevé que lors du scrutin de 2016. Covid-19 oblige, le vote à distance s’explique logiquement par la peur de la foule lors des élections. Une méthode qui a rendu Donald Trump furieux : « La plus grande fraude électorale de l’histoire », rien que ça ! Le président américain anticiperait-il la défaite au nom d’un argument de contestation ?

D’après un sondage Opinionway, 60 % des Français·es seraient favorables aux mesures de protectionnisme commercial • Sans doute une conséquence directe de la pandémie covid-19, puisque 51 % d’entre eux·elles soutenaient le protectionnisme en mars. La covid aura-t-elle raison du libre-échange ?

Un laboratoire de l’armée américaine songe à équiper les chiens de guerre de lunettes à réalité augmentée • On se souvient de Stubby, le chien le plus décoré de la Première Guerre mondiale. Le chien « héros » du futur sera sans doute plus connecté. L’objectif d’un laboratoire de R&D de l’Armée de Terre serait d’équiper les chiens renifleurs spécialisés en détection d’explosifs ou de matières dangereuses par exemple, de lunettes à réalité augmentée. Pour ainsi éradiquer le risque encouru – à la fois par le chien et par son maître – dû à une nécessité de communiquer à proximité (signaux manuels, etc.) De plus, la communication audio peut parfois être source de confusion. La mise en place de lunettes à réalité augmentée servira à l’instructeur·rice à voir en temps réel ce que perçoit le chien renifleur. De son côté, l’animal pourra se faire guider visuellement à distance. Un prototype conçu par la start-up Seattle Command Sight reste en développement.

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.