Vite compris, 1er octobre

Temps de lecture constaté 2’30

Tout savoir sur les holdings • Aux éditions Francis Lefebvre le 28 octobre 2020, un « pavé » pratique utile aux dirigeants de sociétés et leurs conseils : loi Pacte relative à la croissance et la transformation des entreprises, loi de simplification, de clarification et d’actualisation du droit des sociétés, ordonnances Macron réformant le Code du travail… Plus toutes les nouveautés fiscales : aménagements du régime des sociétés mères et filiales, réforme du régime de déductibilité des charges financières des entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés, aménagements du régime spécial des fusions, réforme du régime d’imposition des dividendes distribués par les sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés à leurs associés personnes physiques, réforme du régime d’imposition des plus-values de cession de valeurs mobilières et droits sociaux, aménagements du dispositif d’exonération Dutreil-transmission… À vos souhaits !

Bilan de compétences autrement • Aux éditions Gereso, on mise sur le changement de vie professionnelle et sur la volonté de « trouver un sens à sa vie »… Qui exige souvent un bilan de compétences, apparu dans les années quatre-vingt. Depuis, constate Marie Ève Dausset, l’auteure spécialiste du développement personnel, « la physionomie de la société économique a bien changé : la notion de métier a considérablement évolué, le rapport au travail aussi ». Le bilan en question, lui, ne s’est pas adapté. Ce livre se propose de le faire.

Veolia-Engie-Suez, ça négocie ferme • Veolia au nom d’éolienne, géant de l’eau et de l’environnement, a proposé hier une surenchère du rachat des actions Suez, au nom de canal, détenue par Engie au nom d’énergie. Pile au moment où le conseil d’administration d’Engie se réunissait. L’idée est de racheter les parts de Suez un meilleur prix pour les parts détenues – de 2,9 milliards d’euros à carrément 3,4 milliards. Veolia réaffirme à Suez que ses intentions sont « amicales » et que le deal peut se négocier sur six mois « pour rechercher les bases communes d’un accord ».

+ 1,7 milliard pour le ministère des Armées • Soit 39,2 milliards d’euros pour la mission défense (+ 4,5 % par rapport à 2020). En général, si l’on peut dire, l’Armée consomme méthodiquement son budget.

Ben Smith, patron d’Air France • n’est plus certain du tout d’assurer 80 % de ses capacités de liaisons d’avant crise, condition sine qua non pour limiter les licenciements à 6 500 postes (sans compter la compagnie HOP). Il négocie l’abaissement du salaire minimum garanti des hôtesses et stewards pendant deux ans et leur nombre à bord des nouvelles unités volantes. Flottement.

Une modélisation mathématique pour prédire les vagues de coronavirus • À l’Institut de physique de Lyon, deux chercheurs, Giacomo Cacciapaglia et Corentin Cot, calculent les pics à venir en extrapolant la physique des hautes énergies. À partir des taux d’infection et des migrations du virus à travers l’Europe, ils annoncent un retour du pic entre juillet 2020 et janvier 2021. Il serait temps que les gouvernements anticipent au lieu de maintenir le couvercle de la cocotte-minute.

Le studio de boxe à la mode Punch Boxing se virtualise • Fermeture ou pas, le fameux studio transcende le ring pour proposer ses cours en ligne, Punch a la maison (www.punchalamaison.com) et son « coup de boost », (www.punch-boxing.com). Dix euros la session.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.