Les véhicules électriques n’ont pas connu le confinement

En dépit de la fermeture des concessions, les immatriculations de véhicules électriques ont considérablement augmenté en mai.

La fermeture des concessions pendant dix jours au mois de mai n’a pas empêché les acheteurs de se tourner massivement vers les véhicules électriques.

En mai 2020, pas mois de 4 111 voitures particulières (VP) électriques ont été immatriculées, soit une hausse de 50 % par rapport à mai 2019. Les véhicules légers hybrides rechargeables, de leur côté, ont enregistré une hausse des immatriculations en un an de 134 %, avec 3 056 véhicules immatriculés en mai. Au total, les 7 564 modèles électrifiés rechargeables mis à la route sur la période portent la croissance du segment à 61 % en un an et s’octroient 6,1 % de parts de marché. Depuis le début de l’année, ces véhicules ont connu une hausse des immatriculations de 76 % et représentent 7,7 % des parts de marché. Ils ne représentaient que 2 % des immatriculations sur la période janvier-mai de 2019.

Utilitaires en baisse
Avec 1 165 immatriculations, la Renault Zoé reste en tête des demandes de VP en mai, devant la Peugeot e-208 et la Hyundai Kona. Du côté des véhicules utilitaires électriques, 397 immatriculations ont été enregistrées en mai, soit une baisse de 37 % en un an. Là encore, la Zoé reste en tête devant le Renault Kangoo et le Nissan e-NV200. Les modèles hybrides rechargeables les plus plébiscités sont la DS 7, la Peugeot 3 008 et la 508, très prisées des flottes.

« Les immatriculations de véhicules toutes énergies confondues ont chuté en mai, mais la reprise est déjà là pour le véhicule électrique. Le plan de relance automobile devrait offrir un coup d’accélérateur sur les véhicules électriques avec un bonus écologique de 7 000 euros et une prime à la conversion de 5 000 euros auxquels les aides des collectivités territoriales s’ajoutent », explique Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France. RR

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.