« Verbes »

Changer. Il faut changer, encore changer, toujours changer. Changer de vie, changer les codes, apprendre, transformer. Et tout cela avec une farandole de « re ». Reprendre le contrôle, remanier, revitaliser, réinterpréter… Oui, mais, pour tout changer, pour tout sauver, il faut se laisser déstabiliser, pour ensuite se reconnecter.

Sauver est, aussi, depuis une dizaine d’années, un des verbes favoris des media, il faut accomplir un retour sur soi, recréer, réparer, refaire, réinventer et retisser la cohésion sociale, car tout est à sauver !

En effet, quand on vous parle de retisser la cohésion sociale, c’est que l’heure est solennelle et que vivre se réapprend. Il faut repenser le contrôle de son propre mode de vie.

SOS ! SOS ! On est déboussolés, il va falloir bouger les lignes pour survivre et reprendre son souffle. C’est au-delà du simple confort, les enjeux semblent plus graves. Les verbes émettent un appel, un cri. Les ressources sont épuisées, les hommes et les femmes aussi. Le burnout rode toujours.

Bien sûr, on parle de se « liker », de revitaliser et de dessiner l’avenir de l’école. On est dans un monde à reconstruire. Mais des verbes comme fissurer, fracturer, viennent planter de l’angoisse dans nos consciences. Ces verbes viennent nous redire la cassure, le trop tard…
A moins que l’on accepte de ralentir le tempo, de redessiner l’époque à l’heure où le « design thinking » secoue tous les cerveaux dans tous les séminaires d’entreprises.

On souffre, il faut réfléchir, mais il faut aussi redonner ! Oui, redonner est un verbe rare parmi les autres, comme égaré là, pour désamorcer la crise. Il faudra pourtant bien choisir. Alors discutons. L’heure est au grand débat en 2018, à la conversation démocratique… On essaie aussi de commémorer, de contrôler, de rééquilibrer. Mais, peut-être serait-il temps aussi de voir que les mots, les attitudes, les décisions et les façons de les raconter doivent vivre une révolution !

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.