Juxtapositions

Violences gratuites/Les Ronds-Points/La couleur jaune/Héros/Rurbanisation/
Père porteur Immortalité/Reconnaissance faciale/Happycondriaques

De graves sujets de société Un homo agressé toutes les 33 heures, ce constat en une de L’Express en novembre 2018 est le mot d’ordre d’une pétition pour dire assez à ces casseurs de pédés, pour faire barrage à ces violences gratuites. En 2018, les violences gratuites sont en forte hausse, tout comme les incivilités et les violences scolaires contre les profs.
Requiem pour Mireille Knoll, victime de l’Antisémitisme, écrira Paris Match après la marche blanche en sa mémoire, à Paris le 18 mars 2018. Le terrorisme sera encore au cœur de la société française : Daesh revendiquera notamment les attentats de Trèbes et du Marché de Noël de Strasbourg.
Des questions d’époque La question de la GPA divise. L’animateur Marc-Olivier Fogiel, père porteur de deux filles conçues par mère porteuse en devient le promoteur médiatique.
Le culte du bonheur interroge également. Faut-il être contre les Happycondriaques ? Ces gens persuadés de ne jamais être assez heureux. Ouest-France remarque que cette quête du happy passe par l’essor du marché de l’immortalité, une ruée vers l’âge pour repousser toujours plus loin les limites du vieillissement. En attendant, l’IA fait parler les morts : grâce à des chatbots qui reprennent toutes les traces numériques laissées par les défunts. Voici donc L’humain augmenté contre la mort.
Quant à notre vie de couple, elle est ancrée dans le Moi, Moi et Moi. En effet, 1,2 million d’amoureux vivent ensemble, mais séparément : La tendance du chacun chez soi bouscule la définition du couple analyse Le Figaro.
Et la reconnaissance faciale arrive sur nos smartphones !
Des mots révélateurs La Fracture se concrétise avec la rurbanisation. Ce terme évoque les villes qui débordent sur les zones rurales. Des zones rurales devenues, malgré elles, de nouvelles banlieues. Alors, comment sera la ville de demain ?
Ronds-points renvoie à ces infrastructures symboles de la mobilisation des gilets jaunes : en décembre, 360 ronds-points sont encore bloqués. Dans Libération, l’historien médiéviste Michel Pastoureau rappelle que la couleur jaune est la couleur des trompeurs mais aussi des trompés.
Le foot et les héros pour nous échapper de la fracture C’est Amour foot pour Deschamps, MBappé et les autres, devenus Champions du monde. Champions, mais également héros. Au Panthéon des héros de 2018, il y aura Arnaud Beltrame, il y aura aussi Mamoudou Gassama qui sauve le 26 mai un enfant de 4 ans suspendu à un balcon.
Seuls nos héros nous font un peu oublier ces juxtapositions contradictoires.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.