Home Expressions Concours grandes écoles

Concours grandes écoles

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. La preuve avec ce concours de micro-nouvelles organisé dans chaque numéro auprès des étudiants d’une école, où ceux-ci doivent imaginer une start-up qu’ils jugent révolutionnaire parce qu’elle va bouger les lignes dans le futur.

“Au milieu, autour, partout…” par Richard Gentilella de l’IAE Nice

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. La preuve avec ce concours de micro-nouvelles organisé dans chaque numéro auprès des étudiants d’une école, où ceux-ci doivent imaginer une start-up qu’ils jugent révolutionnaire parce qu’elle va bouger les lignes dans le futur.

“Le fil conducteur” par Marion Trémolière de Montpellier Business School

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. La preuve avec ce concours de micro-nouvelles organisé dans chaque numéro auprès des étudiants d’une école, où ceux-ci doivent imaginer une start-up qu’ils jugent révolutionnaire parce qu’elle va bouger les lignes dans le futur. Expérience des plus réussies ce mois-ci avec Le fil conducteur, micro-nouvelle de Marion Trémolière de Montpellier business school qui nous décrit sa solution transhumaniste géolocalisée.

“Soundmates” par Charlotte Marek de l’ISIT

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Expérience des plus concluantes ce mois-ci avec l’ISIT et la lauréate de ce numéro 51, Charlotte Marek, qui a imaginé Soundmates, plateforme de e-learning et de mise en relation entre musiciens pour pallier, telle celle de l’entrepreneur, la solitude du mélomane qui pratique un instrument.
Vincent Maury, Executive MBA (2016-2018)

« Baby watch » Vincent Maury de l’École des Ponts Business School

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Expérience des plus concluantes ce mois-ci avec l’Ecole des Ponts Business School et le lauréat de ce numéro 50, Vincent Maury, qui propose une solution connectée dans la santé pour prévenir la mort subite du nourrisson. Instructif.
Sarah Lafleur, IFAG Paris

« Souriez, vous maigrissez ! » par Sarah Lafleur de l’IFAG Paris

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Expérience des plus concluantes avec les étudiants de l’IFAG Paris qui n’ont pas manqué d’imagination. Sarah Lafleur, lauréate pour cette édition, grâce à son idée dans la smart santé avec une dent connectée dans un style pétillant non dépourvu d’humour et de légèreté. « Souriez, vous maigrissez ! »
Shana Enkaoua Meghira Shana Sebban

“Okaray” par Shana Enkaoua Meghira et Shana Sebban de l’Ecole de management Léonard de...

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Expérience des plus concluantes ce mois-ci avec l’EMLV avec l’originalité à souligner pour cette édition que la start-up décrite est réellement en projet. Les deux lauréates du mois de mars ont conçu Okaray, une start-up qui révolutionne notre rapport à l’art de façon interactive et ludique. Juste bluffant!
Guillaume Ouattara, en 4ème année, génie informatique à l’UTC

“L’examen médical” par Guillaume Ouattara de l’Université de technologie de Compiègne

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Expérience des plus concluantes ce mois-ci avec l’UTC (Université de technologie de Compiègne) et Guillaume Ouattara, le lauréat de ce numéro double qui a imaginé la médecine de demain. Résultat, des méthodes non invasives, non lourdes et rapides où les biotech rencontrent les algorithmes. Bonne lecture.
Thomas Fons Première année Parcours Management à Grenoble Ecole de Management

“Everybody knows” par Thomas Fons de Grenoble École de Management

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Expérience des plus concluantes ce mois-ci avec GEM (Grenoble Ecole de Management) et Thomas Fons, le lauréat du mois de novembre qui a imaginé une IA appelée Sky qui remplace le processus démocratique en étant capable de nommer aux hautes fonctions des profils triés par algorithme. Bonne lecture.
Pierre-Marie Soulat, MS Centrale-ESSEC Entrepreneurs

“Deep Walker” par Pierre-Marie Soulat de MS Centrale-ESSEC Entrepreneurs

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Expérience des plus concluantes ce mois-ci avec notre lauréat, Pierre-Marie Soulat, inscrit au MS Centrale-ESSEC Entrepreneurs et fondateur de la start-up Aregia, qui imagine, non sans plume, une jeune pousse du biomimétisme appliqué aux abysses marines.
Sacha Duprez L3 à l’IMT Mines Albi-Carmaux

“Vous, maître du jeu” par Sacha Duprez de l’IMT Mines Albi-Carmaux

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Expérience des plus concluantes ce mois-ci et place aux élèves ingénieurs pour cette édition avec les étudiants de L3 des Mines d’Albi. Le lauréat pour cette édition du mois de juin, Sacha Duprez, nous romance la vie de la start-up Possib’all, entreprise spécialisée dans la résolution de problèmes, la créativité et la conduite du changement par le jeu. Bonne lecture.
Pauline Drouilly Master 1 à l’ISC Business School Paris

“Pour ne pas les oublier” par Pauline Drouilly de l’ISC Business School Paris

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Expérience des plus concluantes ce mois-ci avec des élèves de l’ISC Paris au regard de leur créativité : hologrammes de voyage, mémoire augmentée et transhumanisme. La lauréate de ce mois-ci, Pauline Drouillly en Master 1, nous emmène sur un projet innovant qui revisite le partage des souvenirs.
Inès Prugnières, Msc in Management EM Lyon

“Le Paradis des Lecteurs”, par Inès Prugnières de l’EM Lyon

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Expérience des plus concluantes ce mois-ci avec des élèves de l’EM Lyon Business School au vu de leur créativité : Plateforme d’enchères du dépôt de brevet, IA et social Robot ou encore appli de démocratie de proximité... Mais la lauréate de ce mois-ci, Inès Prugnières, nous réinvente la lecture via une expérience de réalité augmentée.
Laure Carrel Billiard Audencia Business School

“Bienvenue à Elysea”, par Laure Carrel Billiard d’Audencia Business School

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Expérience ce mois-ci avec des élèves de la Majeure «Dirigeants et Entrepreneurs» à Audencia Business School, des plus concluantes au vu de leur créativité.La lauréate, Laure Carrel Billiard, imagine un robot sensoriel...

“So cloth !”, par Alice Gorins de PSB Paris School of Business

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. Première expérience avec deux classes de PSB Paris School of Business, des plus concluantes au vu de leur créativité. La lauréate, Alice Gorins, imagine des vêtements intelligents à la température adaptable…

Une en vente

“Grande école : cultiver l’audace d’aller à contre-courant” par Christophe Germain

Casser les codes. Les nombreuses success stories de ceux qui l’ont fait, comme les GAFA, nous feraient presque oublier l’indispensable saut dans le vide qu’ils ont eu le courage d’opérer pour inventer des modèles complètement inédits et révolutionner les usages.

Denis Fayolle et lafourchette.com

Serial-entrepreneur, Denis Fayolle fait partie des ambassadeurs des Rebondisseurs Français, initiative qui promeut la valorisation du rebond des entrepreneurs français. Ayant lui-même connu plusieurs échecs qui ont failli l’écarter du chemin entrepreneurial, il livre son approche de l’échec et du rebond.

Said Hammouche, le « DRH des banlieues

Lutter contre les discriminations à l’embauche, tel est le leitmotiv de Saïd Hammouche, un homme aussi dynamique qu’engagé. Parce qu’il est convaincu que la diversité est une force, et que l’ascenseur social ne doit pas rester bloqué, il est à l’origine d’un cabinet de recrutement hors du commun.
Les premiers Rebondisseurs Français à WeWork La Fayette.

Lancement des Rebondisseurs français

Quatre entrepreneurs sont à l’origine de l’association « les Rebondisseurs français ». Ils se donnent pour objectif de valoriser la capacité de rebond des chefs d’entreprise français pour changer notamment le regard sur l’échec.
Arthur Cohen, spécialiste des questions éthiques appliquées au secteur financier, PDG des éditions Hermann

La finance mondiale au fond du trou ?

Depuis 1982, les rencontres de Jackson Hole sont le rendez-vous estival des grands argentiers de la planète.
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Parcours… quoi ?

On pourrait presque en rire s’il n’y avait 170 000 étudiants dans l’incertitude la plus complète quant à leur programme des prochains mois.
Frédéric Rey-Millet Auteur/Hacker du management @Freymillet

Chouette … c’est la rentrée

Pour bon nombre d’entre nous les vacances sont terminées.

LES + LUS

Songez que Pepper soit plus tard l’équivalent de la machine de Turing pour l’informatique actuelle.

Les start-up française de la robotique

Avec leurs formes humanoïdes, leurs visages sympathiques et leurs noms qui fleurent bon la science-fiction, Nao, Pepper, Cutii, Leenby, Buddy, TiKi ou encore Maava sont les témoins du dynamisme de la scène française en matière de robotique.
Fera t-il un jour meilleur à la ville qu’à la campagne ?

Les concrétisations de la smart city en France

Soutenues par les grands groupes, qui cherchent les métiers de demain, autant que par les grandes villes, soucieuses d’améliorer la qualité de vie de leurs habitants, les start-up de la « smart city » ont le vent en poupe. Panorama des principales jeunes pousses françaises qui veulent réinventer la manière dont les citadins circulent, se garent et respirent.

L’avenir du métier d’ingénieur vu par les grandes écoles

Témoignage d'une poignée d'acteurs majeurs de l'enseignement supérieur sur le devenir du métier d'ingénieur.