Monsieur Poutine, merci de nous rappeler que la guerre peut être chez nous

Temps de lecture estimé : 1 minute

Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group
Marc Drillech,
professionnel de la communication et directeur général de Ionis Education Group

Merci de nous rappeler que le vieux monde est bien vivant.

Les vaches rient et le temps est à la réflexion.

Et il est temps de remercier Monsieur Poutine. Oui, merci de nous rappeler que le vieux monde est bien vivant.

Merci de nous rappeler que la guerre peut être chez nous. Merci de nous rappeler que l’humain n’a pas inventé la bombe atomique pour l’oublier. Merci de nous rappeler que la haine, le mensonge, la lâcheté et la stupidité sont le quotidien du monde.

Et en même temps, comme le dit si bien une connaissance, merci de nous démontrer combien l’humain est capable de solidarité, de fraternité, de totale générosité et d’empathie.

Monsieur Poutine aura ainsi rappelé tout ce qui fait le drame de l’humain, sa capacité à être d’une incroyable humanité comme son infini art de la cruauté et de l’inhumanité.

Journaliste-Chef de service rédactionnel. Formé en Sorbonne – soit la preuve vivante qu'il ne faut pas « nécessairement » passer par une école de journalisme pour exercer le métier ! Journaliste économique (entreprises, macroéconomie, management, franchise...). Friand de football et politiquement égaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.