Demain c’est vendredi, jour de mousson pour l’espadon et beau temps pour la réflexion.

Temps de lecture estimé : 1 minute

Demain c’est vendredi, jour de mousson pour l’espadon et beau temps pour la réflexion. Et je me demande ce que signifie cette notion sans cesse rabâchée du pouvoir du consommateur quand on contemple le service désastreux des opérateurs de la téléphonie mobile, des boxs, des compagnies d’assurances ou des compagnies aériennes. Or je préfère une entreprise qui me dit qu’elle fait ce qu’elle peut mais qu’elle doit en priorité servir ses actionnaires qu’une autre qui me serine chaque jour l’importance du client, le rôle du service et le lien si essentiel de la confiance…mais qui n’assure pas la base même de la relation (répondre, dialoguer, écouter, comprendre). Cela m’agace pas mal… En matière de service, atout stratégique et malheureusement onéreux, on en fait moins mais on en parle trop. Ce qui explique que la menace est, au mieux, le seul langage connu et compris des entreprises. Le service c’est l’argument le plus facile à affirmer et le plus dur à assurer. Bel avenir pour celles qui veulent vraiment construire une différence solide !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.