Demain c’est vendredi. Les carpes rappent et le temps est à la réflexion.

Facebreak, Twittout et Instastop !

Demain c’est vendredi. Les carpes rappent et le temps est à la réflexion. LinkedIn se différencie en permettant des échanges sur des réalités sociétales, entrepreneuriales sans être un réceptacle pour névrosés du buzz, adorateurs du fake amateurs d’accusations sans preuves, et fadas des complots. Mais nous sommes attachés émotionnellement aux réseaux sociaux. Nous vivons avec et pour certains survivons pour eux. Intégrer la modération serait alors une utile thérapie. Et si on osait s’en distancier volontairement, temporairement, positivement ?

Si on osait le Facebreak, le Twittout et l’Instastop?

2 jours par semaine on les oublie pour démontrer qu’on peut se faire du bien en restant maître de leur usage. Non?

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.