AirFrance
Pascal Malotti Directeur Conseil & Marketing de Valtech France

Ce n’est pas le bon moment pour innover

Ouvrir la voie à l’innovation suppose d’avoir de l’audace, d’être prêt à échouer et d’être libre d’explorer.

Vous préférez l’intelligence artificielle ou la connerie naturelle ?

C’est le gros mot-valise du moment, pas une journée sans en entendre parler à coups de compétitions gagnées, de salons, de chômeurs à venir…

Témoignage : 8 millions d’aidant/es qu’ignore la France…

Au-delà de l’image héroïque façonnée par les médias, à quoi ressemble la vie avec une personne dépendante ?
Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group

Demain c’est vendredi. Les homards se marrent et le temps est à la réflexion....

Demain c’est vendredi. Les homards se marrent et le temps est à la réflexion. Et cette semaine, droit au but ! 

Militez pour des institutions positives

Chaque institution doit prendre sa part de la mobilisation pour l’optimisme.
Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group

Demain c’est vendredi. Les praires se comptent par paires et le temps est à...

je cherche à engager des costauds pour régler son compte à ce maudit correcteur d’orthographe
Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group

Chic c’est vendredi. Le marlin fait le malin et le temps est à l’entraide.

Chic c’est vendredi. Le marlin fait le malin et le temps est à l’entraide.

LE COQ

Les « réformes » « Le gouvernement lance une réforme au pas de charge », « une réforme de la justice contestée » en novembre. En septembre, « Macron braque les retraités », à cause notamment « de la hausse de la CSG, la non-indexation des pensions... » Autre motif d’insatisfaction, les « 80 km/h » sur les routes secondaires en juillet. Tout cela presque « en même temps », alors que le sort des « migrants » à bord de « L’Aquarius » divise la classe politique.
Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group

C’est vendredi. Les rascasses resquillent et le temps est à la réflexion.

C’est vendredi. Les rascasses resquillent et le temps est à la réflexion.
Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group

Demain c’est vendredi. Les carrelets se tiennent à carreau et le temps est à...

Demain c’est vendredi. Les carrelets se tiennent à carreau et le temps est à la réflexion.
Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group

Demain c’est vendredi. Les baleines ont bonne haleine et le temps est à la...

Demain c’est vendredi. Les baleines ont bonne haleine et le temps est à la réflexion.

« J’aime mon [ancienne] boîte ! » Quand les seniors aiment les entreprises

Il n’est pas si loin le temps où certaines entreprises envisageaient le départ en retraite ou en pré-retraite comme une solution de gestion des ressources humaines et leurs salariés comme une période bénie de temps libre loin de toute contrainte.
Jean Marc Rietsch, expert international en dématique, président du Digital Information Institute ou D2I

La signature électronique 20 ans après

Bientôt 20 ans que la directive européenne n°93 de 1999 a permis le lancement de la signature électronique en Europe, remplacée depuis par le règlement n°910 de 2014 dit eIDAS. Force est de constater que le développement de la signature est très différent d’un pays à l’autre.  

Les sanctions contre le dirigeant en faillite : comme les antibiotiques ce n’est pas...

C’est une phrase qu’on entend si souvent « En France, on n’a pas la culture de l’échec », « aux Etats-Unis, les entrepreneurs sont fiers de parler de leurs échecs ». Pourtant, si cette phrase pouvait être vraie il y a plusieurs années, les choses ont bien changé dans l’hexagone et les entrepreneurs qui ont échoué ne subissent plus du tout le même sort que ceux qui subissaient la banqueroute avant la Révolution et qui devaient porter un humiliant… bonnet vert.

2 000 acheteurs responsables

Le 21 février, le maire de Clamart a signé la charte Relations fournisseurs responsables*. La mairie de Clamart est le 2 000e organisme signataire de cette charte, le 2 000e à s’engager dans la démarche d’adoption de pratiques responsables vis-à-vis de ses partenaires commerciaux.
Jeanne Bordeau Fondatrice de l’Institut de la qualité d’expression

Y’a pas de mâles !

es héroïnes. Le 1er juillet 2018, « Simone Veil » devient la cinquième femme à entrer au Panthéon.Fin septembre, Marceline Loridan-Ivens s’éteint. Cette témoin de la Shoah, devenue plus tard réalisatrice, avait été déportée avec Simone Veil à Auschwitz.
Frédéric Rey-Millet Auteur/Hacker du management @Freymillet

La Saint Valentin pour tous !

Et si à l’occasion de la Saint Valentin, dans nos entreprises, le manager déclarait sa flamme ? Problème. À qui ?

Gestion de la relation, l’humain dans tout cela ?

Le terme de #CRM n’est pas nouveau et nombre d’entreprises sont déjà équipées de logiciel relation client. Mais si les grands groupes ont franchi le pas, la situation diffère dans les PME. Pourquoi ?

No Deal, Good Deal, New Deal ?

À moins de 100 jours des élections, la Grande Consultation des Entrepreneurs par CCI France* avait en février déjà un petit goût d’Europe.
Thierry Saussez, Créateur du Printemps de l'Optimisme, Incubateur d'énergies positives

Saluez les atouts de la France

La mode est au « déclinisme », au défaitisme, au négativisme. À prendre un peu de hauteur, à y regarder de plus près, sommes-nous certains, au-delà des aléas politiques, que notre présent, en tant que nation, soit si sombre ?

Une en vente

Pascal Malotti Directeur Conseil & Marketing de Valtech France

Ce n’est pas le bon moment pour innover

Ouvrir la voie à l’innovation suppose d’avoir de l’audace, d’être prêt à échouer et d’être libre d’explorer.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Sophie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Militez pour des institutions positives

Chaque institution doit prendre sa part de la mobilisation pour l’optimisme.
Frédéric Rey-Millet Auteur/Hacker du management @Freymillet

Rebellez vous !

Le samedi 16 mars s’est tenu l’acte 18 des « gilets jaunes ». Que vous soyez d’accord ou pas avec leurs revendications, que vous les aimiez un peu, beaucoup, passionnément ou pas du tout renvoie à une question de fond : faut-il se rebeller ?

Le conflit entre associés : comment gérer différents fronts ?

Les conflits entre associés surviennent plus souvent que ce qu’on pense.

LES + LUS

Japon : entre millionnaires et misérables

Une “société toboggan” est une société dans laquelle il suffit de glisser un peu par inadvertance pour ne pouvoir se raccrocher à quoi que ce soit, et être condamné à tomber jusqu’en bas. 

Thierry Marx, chef engagé et engageant

Cet étoilé au guide Michelin, ancien Casque bleu issu d’une cité, écrivain, homme engagé dans les prisons et la formation professionnelle, sera une des grandes figures du Printemps de l’Optimisme 2016 à Paris.
Je me réjouis d’avoir calfeutré les murs. La grogne populacière ne m’atteint plus.

Pourquoi n’aime-t-on pas les riches en France ?

Une détestation, empreinte de jalousie, qui n’est pas sans exprimer, outre l’évidente fracture sociale, une culture de l’entre-soi. Le riche ne sera de fait jamais populaire.