Volvo XC60 : une nouvelle ambition

Le SUV bestseller de Volvo a été entièrement refait à partir de la plateforme de la série 90 dont il reprend les codes esthétiques et le niveau d’équipement. Résultat : une très nette montée en gamme qui annonce une belle offensive commerciale.

Fini l’essence et le diesel. Volvo est le premier constructeur généraliste à faire le grand saut. La marque suédoise a annoncé début juillet qu’elle se convertissait définitivement à l’électrique. A compter de 2019, toutes les Volvo embarqueront donc un moteur électrique soit avec une motorisation 100% électrique soit avec une motorisation hybride simple ou hybride rechargeable.

En attendant cette date fatidique le constructeur continue sur sa lancée à combustion avec la présentation de sa nouvelle XC60. Une gamme certes coiffée par le modèle T8 Twin Engine, hybride rechargeable de 407 chevaux , mais dont l’essentiel des ventes sera néanmoins encore constitué de modèles essence et diesel.

Best seller

Lancé en 2008, le SUV XC60 occupe une place de choix dans le catalogue Volvo avec plus d’un million de véhicules vendus à travers le monde et une pole position européenne occupée sur ce segment depuis quatre ans face à ses concurrents allemands. Entièrement nouveau, le XC60 millésime 2017 est conçu sur la base de la nouvelle plateforme modulaire SPA de la gamme 90 dont il adopte les codes esthétiques et l’équipement. Résultat : un splendide véhicule, très joliment dessiné, extrêmement confortable et richement doté.

Au volant le mimétisme avec le grand frère XC90 est grand : planche de bord, écran central tactile de 9 pouces, ergonomie des commandes et système audio à 18 haut-parleurs (facturé en option 3100 euros).

La suspension un peu ferme et la rigidité du châssis sport sur la version R-Design offrent sans conteste le plus grand plaisir de conduite à comparer aux autres versions un peu trop souples. Les motorisations diesel essayées – D4 190 ch et D5 235 ch – couplées à la boite auto Geartronic à 8 rapports et aux quatre roues motrices  se montrent toutefois un peu lourdaudes. Quand bien même le moteur D5 dispose du système Power Pulse : une bonbonne d’air comprimé qui permet de réduire le temps de réponse du double turbo.

Deux autres motorisations essence (T5-250 ch, T6-320 ch) sont disponibles au lancement ainsi que l’hybride rechargeable T8 (un moteur 2 litres essence de 320 ch et un moteur électrique de 87ch), avec pour l’heure quatre niveaux de finition (Momentum, R-Design, Incription, Inscription Luxe). La finition d’entrée de gamme Kinetic et la nouvelle motorisation diesel D3 – 150 ch en 2 roues motrices sont annoncées pour le printemps prochain histoire de faire baisser le tarif  d’accès en dessous de 40 000 euros. Un modèle D4 -190 ch en deux roues motrices sera également commercialisé.

Modèles essayés : Volvo XC60 D4 AWD Geartronic 8 R-Design. Tarif : à partir de 53920 euros. Volvo XC60 D5 AWD Geartronic 8 Inscription Luxe. Tarif à partir de 64 830 euros. Tarif gamme essence à partir de 48 200 euros. Tarif gamme diesel à partir de 46 900 euros.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici