Dacia Duster : la boite auto pour patienter

En septembre adopte en attendant une boite à double embrayage disponible uniquement avec le moteur diesel 1.5 dCi et les finitions hautes. Ce qui renchérit la facture.

La montée en gamme instillée par Dacia sur ses véhicules trouve une nouvelle illustration avec le Duster enfin doté d’une boite de vitesse automatique. Et par n’importe laquelle puisqu’il s’agit ni plus ni moins d’une boite EDC à double embrayage et 6 rapports, cousine de celles qui équipent les Mégane, Espace et Talisman chez Renault. C’est dire. Disponible uniquement avec la motorisation la plus chère – le bloc diesel 1,5 litre dCi de 110 ch – en version deux roues motrices et en finitions hautes (Lauréate Plus et Black Touch), cet équipement fait grimper le tarif du SUV low cost à des hauteurs qui frisent les 20 000 euros (respectivement 18 100 et 19 100 euros). Le Duster lancé en 2010 et restylé en 2013 n’en reste pas moins le SUV le moins cher du marché, doté désormais d’équipements généreux de série ou en option (régulateur-limiteur  de vitesse, caméra de recul, écran tactile et GPS, bluetooth). Très agréable à conduire avec cette nouvelle boite auto, sûr, très confortable, doté d’une bonne tenue de route, le Duster gagnerait à égayer son habitacle avec des touches de couleur et à troquer son gros volant pour celui renouvelé de la Sandero. Son look a gagné en prestige avec une face avant plus statutaire (l’arrière est hélas démodé), des jantes diamantées (selon les modèles), des barres de toit chromées…. Surtout il continue de faire montre de robustesse (avec une garantie trois ans) et de réelles capacités tout terrain (en version à quatre roues motrices) avec des porte-à-faux réduits, des protections de soubassements et un poids plume (1280 kg). Des qualités qui lui assurent un réel succès sur le marché de l’occasion.

Modèle essayé : Dacia Duster dCi 110 EDC 4X2 Blach Touch. Tarif : à partir de 19450 euros. Tarif gamme essence à partir de 11 990 euros. Tarif gamme diesel à partir de 13 800 euros.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici