Peugeot 5008 : le grand frère

La version 7 places du 3008 confirme toutes les qualités de son cadet : confort, ergonomie, qualité de finition et d’équipement, bonheur de conduite. Aucune raison désormais d’acheter allemand !

La version standard du SUV Peugeot 3008 avec cinq places nous avait scotchés par ses très nombreuses qualités. Le 5008, version allongée du même SUV (+ 19 cm à 4,64 m) avec 7 places de série, confirme, avec en plus de l’espace passager ou du volume de coffre et de la modularité. Les trois sièges arrière individuels coulissent sur 14 cm et les deux sièges logés dans le coffre se rabattent et se démontent facilement pour libérer au total 780 litres de chargement utile (et même 1940 litres sans les 3 sièges arrière, une capacité de véhicule utilitaire).

Au volant les impressions initiales demeurent : beauté de l’habitacle à la fois élégant et original, ergonomie sans faille des commandes, équipement de pointe (y compris le virtual cockpit baptisé par le Lion I-Cockpit). Le confort est excellent, la tenue de route comme toujours chez Peugeot sans faille, la conduite de ce SUV familial est un régal.

Sous le capot le moteur turbo essence 1,6 litre THP de 165 chevaux fait merveille couplé à la boîte auto EAT6 . Aucun

reproche, le 5008 est un choix de raison et de passion. Désormais, c’est sûr, le Français fait jeu égal avec les constructeurs germaniques, à tout le moins avec les véhicules du groupe Volkswagen. Seul petit reproche : le design extérieur qui perd en élégance dans cette version XL et se banalise. Un risque alors que se profile à l’horizon le nouveau Renault Koléos parfaitement dessiné.

Modèles essayés : Peugeot 5008 GT Line 1,6 L THP 165 ch boîte EAT6. Tarifs : à partir de 38150 euros. Tarifs gamme essence : à partir de 26700 euros. Tarifs gamme diesel : à partir de 28200 euros.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici