Nouvelle Hyundai i30 : l’ambitieuse

Le constructeur a entièrement renouvelé sa familiale compacte pour s’attaquer aux cadors du segment : Golf, 308 et Megane. La bataille sera rude.

La compacte coréenne fabriquée en République Tchèque fête ses dix ans d’existence et son complet renouvellement avec l’arrivée d’une troisième génération. L’i30 y gagne encore en élégance avec une nouvelle calandre en forme de trapèze et en nid d’abeille. Le constructeur veut faire de cette face avant un élément identitaire de la marque avec notamment des feux de jour verticaux à LED avec clignotants et des antibrouillards intégrés dans les prises d’air du bouclier. Joli coup de dessin également pour l’arrière et pour le profil qui font de l’i30 une voiture plutôt jolie à regarder. Hyundai confirme ainsi ses talents de designer. L’habitacle s’est lui aussi modernisé avec l’adoption d’un écran tablette tactile de 8 pouces accroché à la planche de bord. L’ergonomie des commandes, comme souvent chez les coréennes, est sans reproche et l’équipement généreux. Espace intérieur confort, coffre spacieux, … l’i30 se révèle très plaisante à conduire au quotidien même si la qualité de la finition et le manque peps de l’habitacle la condamne à rester un poil en deçà des critères de séduction de ses rivales. Car la coréenne cible une fois encore ses concurrentes européennes solidement installées sur le segment : Golf, 308, Megane…. La bataille s’annonce rude d’autant que sur le plan mécanique la lutte parait inégale. Essayée avec le moteur turbo diesel 1,6 litre de 110 chevaux, agréable mais mal servie par une boite mécanique à 6 rapports imprécise, la i30 date un peu. Mieux vaut sans conteste opter pour la nouvelle motorisation essence quatre cylindres 1.4 T-GDi suralimentée développant 140 ch, ou le moteur trois cylindres suralimenté 1.0 T-GDi développant 120 ch, en choisissant la transmission à double embrayage à 7 rapports (DCT-7). Disponible pour l’heure uniquement en version cinq portes, la gamme de l’i30 sera complétée par une version 3 portes, un break présenté à Genève en mars dernier et un modèle sportif,  i30n, future rivale 5 portes des Peugeot 308 GTi, Renault Mégane RS et Volkswagen Golf GTI avec sous le capot un 4 cylindres 2 litres turbocompressé développant environ 260 chevaux. Ce bolide devrait être commercialisée en Europe au deuxième semestre 2017.

Modèle essayé : Hyundai i30 1.6 CRDI 110 Edition. Tarif : à partir de 26 650 euros. Tarifs gamme essence à partir de 19 050 euros. Tarifs gamme diesel à partir de 24 650 euros.

Philippe Flamand

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici