Nouveau Journal Numérique

Rebondir

Apprendre de ses échecs et utiliser cet acquis dans une nouvelle aventure. Tel est le credo qui est suivi dans cette rubrique, qui retrace une sortie de route pour mieux se tourner vers l’avenir

Julien Mouchet : Un entrepreneur qui a « qapé » son rebond

S’il a commencé sa carrière « par nécessité » dans le secteur de l’assurance, il y est resté par conviction et adhésion aux valeurs sociétales fortes de solidarité que véhicule ce secteur. D’abord salarié spécialisé dans la protection sociale du dirigeant et de ses salariés, il a ensuite été assureur des biens, des responsabilités, de la personne pour les TPE.

Maxime Blondel : The Secret Company

Catégorie hors norme, il doit exister une dizaine de sociétés de cette nature dans le monde ! Le concept : on réfléchit tous les ans à 3, 4 ou 5 idées de « boîtes » à créer.

Jean-Michel Rallet : l’entrepreneur qui a révélé l’humoriste en lui

Jean-Michel Rallet : chez lui, le rebond est seconde nature, et plutôt joyeux. Vers le rire d’un financier reconverti.

Fabrice Develay : L’ex-huissier a rebondi en réinventant le recouvrement

En 2014, il quitte sa profession, réfléchit quelque trois années à comment ouvrir le recouvrement à tous. Comment faire en sorte que chaque entrepreneur puisse être payé du fruit de son travail.

Jean-Marc Barki : le cavalier du rebond

Riche de ce qu’il a bâti, porté par ses convictions et sa volonté d’encourager les solidarités entre acteurs économiques, Jean-Marc Barki s’engage.

Céline Santini : en se « réparant », elle a nourri et sublimé ses...

En 2015, premier, puis deuxième, puis troisième livre… Ses thèmes ? L’éducation positive. Elle découvre la pédagogie Montessori avec ses enfants. Les Santini s’empilent : Céline écrit et publie plus de 30 livres en 5 ans sur ces thèmes.

Michel Picot : présentateur radio, ses rebonds l’ont transformé en entrepreneur

Si le statut de pigiste pouvait fiscalement et économiquement se révéler plus « intéressant », il endosse maintenant les habits de l’entrepreneur.

Francis Lelong : multi-entrepreneur récidiviste

Aujourd’hui, alors que la crise sanitaire bouscule les entreprises et les entrepreneurs, Francis Lelong avance, avec un nouveau projet d’entreprise en ligne de mire. Alegria. tech devrait voir le jour prochainement.

Conférence : mais comment font les entrepreneur·euses les plus résilient·es ?

Face à la tempête que nous traversons, nombre d’entrepreneur·euses ont perdu pied, d’autres sont parvenu·es à surmonter les obstacles. Comment ? Réponses avec cinq chef·fes d’entreprise, aussi résilient·es les un·es que les autres.

Nash Hughes, même par temps de covid, il garde son engagement entrepreneurial

L’important est d’essayer et d’apprendre, d’échouer vite et d’apprendre vite, pour rebondir vite, de faire les choses plutôt que de chercher à atteindre la perfection. C’est ce qui le motive quand il se lève et qu’il répète chaque jour à ses clients et à ses « protégés ».

Xavier Ginoux : Rebondir, avec sens !

À 39 ans, fi du salariat, vive l’entrepreneuriat. Xavier Ginoux participe avec des associés à la création de W One le temps, quelques années plus tard, qu’il fusionne avec un département d’Havas.

Michel Vaujour : une femme l’a fait rebondir

Ce qui devient riche, c’est la lecture de l’énorme livre que le « braqueur français » publie chez XO Éditions en septembre 2018. Cette fois, on écoute la « voix » du personnage.

Thierry Copernic : leçons de vie en tout anonymat

Il nomme le choc qui a failli lui coûter la vie « un déclencheur émotionnel ». Gentil. Car à l’image du chat égyptien à neuf vies, il en accumulé des vies, tiens, comme par hasard déjà neuf TPE.

Denis Fayolle : il a cherché et trouvé le modèle du rebond

Et le discret Fayolle lance et relance. Singulart, galerie d’art en ligne, cartonne à l’export depuis deux ans. Farmitoo, achat en ligne d’équipements agricoles (!), la plus grosse start-up du genre, NextSation recrute des profils en quête d’un job à l’étranger…

Benoît Desteract, le banquier qui fait rebondir les entreprises

La « banque du rebond » étudie une solution de financement avec une garantie sur les actifs et l’accord de l’administrateur, du juge, les conseillers de l’entreprise, les professions du chiffre et les avocats. L’entreprise fonctionne trois mois jusqu’à sa reprise

Philippe Champion, patron boxé/boxeur

Il aurait presque pu justifier son patronyme ballon de foot au pied, mais Philippe Champion, en division 3 à Corbeil, n’a pas eu l’heur de convaincre son entraîneur. Prépa HEC, formation commerciale/marketing puis entrée dans la vie dite active en 1982 au sein du groupe Paul-Renard, fromager, propriété de Bongrain.

Brahim Asloum : « Jamais rien qui ne me plaise pas »

J’éprouve toujours la crainte de faire mal mon job, de ne pas être à la hauteur.

Anthony Léger : Coach d’entrepreneures, en toute franchise

Anthony Léger cherche bien, un temps, à se recaler sur un autre type de clientèle, mais le logiciel du franchiseur, décidément, ne s’y prête pas. Alors l’homme d’action n’abandonne pas, il se forme, s’intéresse au développement personnel et… reçoit un appel.

Élisabeth Astier-Woitiez : Connaître l’échec et… rebondir sur le rebond !

Bouygues rachète la petite boîte. Elle s’y sent prête à aller loin au nom de l’innovation et des idées nouvelles qu’elle porte, mais l’arrivée d’Internet lui vaut la tentation du « pourquoi pas moi ».

François Raynaud de Fitte et Briac Lescure : Popchef, la loi du gong

Le jeune juriste, Sciences Po/HEC François Raynaud de Fitte, 29 ans aujourd’hui, passe son temps chez le capital-risqueur de renom Marc Simoncini, Jaïna Capital, à chercher les start-up prometteuses dans lesquelles son boss va investir.

Une en vente

L’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, la priorité des salarié·es post-crise !

Parmi les nouvelles attentes explicitement partagées, l’équilibre vie pro-vie perso se hisse comme « priorité » pour 59 % des salarié·es post-crise. Tribune libre signée Sébastien Elvira, porte-parole de Protime France.

Méthodes de recrutement : entre conservatisme et modernisme, que choisir ?

Entre les recruteurs qui fondent leur choix sur les compétences techniques et ceux qui ne font confiance qu’au feeling de l’entretien, d’autres préfèrent, quant à eux, promouvoir les soft skills ou compétences comportementales. Autant d’approches qui génèrent des résultats parfois contrastés.

Un projet sociétal complet, le Chèque bureau…

Imaginez un monde du travail qui dynamiserait les territoires, améliorerait la marque employeur, accélérerait la révolution verte et prendrait en compte l’équilibre des vies de salariés.

La comptabilité, un outil social et écologique ? Et pourquoi pas !

Il existe une mécanique comptable qui consiste à amortir ce que l’on achète dès lors que le montant dépasse 600 euros. On divise la facture...

LES + LUS

Christian Perronne, 2e livre : ILS ne vont pas aimer

Que l’on suive ou pas les arguments du seul médecin à s’être fait chasser de son poste pour ses propos critiques à l’égard du traitement de la covid en France, il faut les (re)connaître, ces arguments.

Le Peugeot 2008 domine son marché

Le petit SUV du Lion de deuxième génération est un succès commercial. Ses atouts : une esthétique affirmée, une finition et un équipement au top, des qualités mécaniques dans le haut du panier.
X