Rebondir

Apprendre de ses échecs et utiliser cet acquis dans une nouvelle aventure. Tel est le credo qui est suivi dans cette rubrique, qui retrace une sortie de route pour mieux se tourner vers l’avenir

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Sophie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Pascal Dupraz, ex-entraîneur du Toulouse Football Club

En 2012, à 50 ans, il fait monter en ligue 1 l’équipe de Thonon Gaillard qui stagnait huit divisions plus bas. En 2016, il sauve le Toulouse Football Club de la relégation.

Denis Fayolle et lafourchette.com

Serial-entrepreneur, Denis Fayolle fait partie des ambassadeurs des Rebondisseurs Français, initiative qui promeut la valorisation du rebond des entrepreneurs français. Ayant lui-même connu plusieurs échecs qui ont failli l’écarter du chemin entrepreneurial, il livre son approche de l’échec et du rebond.
Les premiers Rebondisseurs Français à WeWork La Fayette.

Lancement des Rebondisseurs français

Quatre entrepreneurs sont à l’origine de l’association « les Rebondisseurs français ». Ils se donnent pour objectif de valoriser la capacité de rebond des chefs d’entreprise français pour changer notamment le regard sur l’échec.

Isabelle Saladin, Présidente d’I&S Adviser

Son échec ne lui a pas ôté sa confiance en elle. Au contraire, après la liquidation de sa première entreprise en 2012, Isabelle Saladin a su rebondir en tirant les enseignements de cette expérience avortée.
La menace couve toujours pour Bertier Luyt

Bertier Luyt, de la fabrication 3D à l’accélération de start-up avec Techstars

Serial entrepreneur, Bertier Luyt a failli presque tout perdre… sauf peut-être sa soif d’aider les startuppers et sa ferveur intacte en l’entrepreneuriat. Témoignage.
Banquet d’Astérix et Obélix contemporain...

​Monbanquet, un agrégateur d’artisans qui s’est réinventé

Maxime Renault et ses deux associés ont su pivoter à un moment critique, pour que leur projet hasardeux se transforme en un traiteur original et prometteur.
Une nouvelle manière de protéger le capital humain et les compétences.

Groupe Poclain, baisse des salaires pour renaître

La crise et cinq mois plus tard, - 41% du CA monde en moins, le groupe Poclain était loin d’avoir dit son dernier mot. Histoire d’un phénix industriel.
Besso-ike, centrale solaire flottante de 1 426 kWc près de Tokyo

Ciel & Terre, la photovoltaïque désormais sur eau

Malgré un marché français trop contraint et une fin de collaboration en Angleterre qui auraient pu laisser une note amère, Ciel & Terre démontre avec brio comment explorer de nouveaux marchés avec une innovation de taille: le solaire flottant.
Quand Ceisa tend la main à Semo.

Excelrise, la holding spécialiste du rebond industriel

Deux PME redressées plus tard, Excelrise poursuit son développement en le conciliant avec les enjeux environnementaux. Histoire de rebonds multiples pour la même holding dans l’industrie du plastique.
Le yoga au boulot, facile comme bonjour...

Anne-Charlotte Vuccino et sa méthode Yogist

Comment développer une idée de niche sur le bien-être en entreprise grâce à une situation de handicap. Eléments de réponse avec Anne-Charlotte Vuccino, notre entrepreneure retenue pour ce numéro estival en vue des Trophées Optimistes.
Bientôt i-cône-ique

La Fabrique du Sud : d’ouvrier à patron pour ne pas fermer l’usine

Recette d’une reconversion collective réussie. Ou comment des ouvriers fabriquant des crèmes glacées sont passés de la manutention à la gestion d’entreprise.
Phénix, ni un Chevalier du Zodiaque, ni une ville d’Arizona. Juste un concept anti-gaspillage.

Phénix: start-up anti gâchis, renaître après un divorce d’associés

Créer un champion de l’anti-gaspillage c’est osé. Le faire à la barbe et au nez de son ex-associé avec une entreprise concurrente l’est encore plus. Récit.
"Il manque le clou du spectacle..."

Emery Jacquillat, repreneur de la Camif qui ose

Vente en ligne, animation d’une communauté, consommation responsable et locale, organisation plate. Camif.fr s’est réveillée, grâce à Emery Jacquillat.

Laurent Buob, de la faillite à la renaissance entrepreneuriale

A 50 ans, il a connu les grands groupes, la reprise et la création de PME, les procès et la liquidation. Il a aussi trouvé le moyen de rebondir, grâce à l’association 60 000 Rebonds.
Les fruits arrivent à maturité pour Lemon Way.

Sébastien Burlet et la bascule de LemonWay dans la fintech

De l’Afrique à l’Europe Centrale, histoire d’un pivot réussi pour cette pépite du paiement.
Retour au fondamentaux: la finesse,l'élégance mais avec un brin d'espiéglerie pour Badines

Athéna Montuoro : On ne badine pas avec l’entrepreneuriat

D’une chaîne de crêperie en Inde au lancement d’une marque « hype » de lingerie en France et à l’international, Athéna Montuoro, 26 ans, a tout pour étonner.
Une victoire pour le joueur mais aussi pour le marketeur.

Charles Christory : Paf, l’entrepreneur !!!

Loin de sa première vocation, Adictiz développe aujourd'hui pour des grands comptes une plateforme de création de jeu sur mesure. Une belle bascule pour éviter la catastrophe…

Une en vente

Un conseil qui compte !

Un conseil qui compte ! C’est le slogan de la nouvelle campagne de communication des experts-comptables. Une campagne que nous avons voulue massive et redondante, afin que son message, simple, soit entendu et compris par le plus grand nombre.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Sophie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Améliorons le moral des pessimistes, par Thierry Saussez

Dans une tribune publiée par Le Figaro, le 29 novembre 2018, avec le titre tonitruant "Délivrez-nous des optimistes",  Éric Zemmour nous a livré une de ces charges dont il est coutumier. Dans l’excès, l’amalgame et la confusion.
Frédéric Rey-Millet Auteur/Hacker du management @Freymillet

La mythologie mensongère du « Tous collectif »

Notre nouveau titre de champions du monde de football, gagné cet été, contribue grandement à la propagande du collectif comme impératif catégorique (dixit les philosophes) pour réussir dans l’entreprise.

Apprendre en faisant, faire en apprenant

Nous vivons l’avènement d’une société qui se prend en main et agit plutôt que d’attendre que les institutions fassent à sa place.

LES + LUS

Les taxis s’ubérisent

Et s’il était aussi simple de commander un taxi qu’un VTC ? Tako, lancé par la start-up du même nom, propose de héler et même de payer un taxi depuis son smartphone.

Leadership : l’humilité, nouvelle clé de succès ?

Terminé le temps où le top management assénait d’immuables directives à l’égard des collaborateurs. Le chef, c’est moi. Et j’ai toujours raison. Révolution numérique oblige, l’époque est à l’agilité. Un bon leader s’adapte et apprend… l’humilité. Un changement de paradigme profond qui en dit long sur l’évolution de la société.

Relocalisation en France : encore un effort !

Avec moins d’une centaine de cas recensés depuis 2014, la relocalisation de l’activité en France reste un phénomène marginal. Les enjeux et les attentes sont pourtant forts en la matière, et les politiques publiques pas toujours au (bon) rendez-vous. Enquête.