AirFrance

Rebondir

Apprendre de ses échecs et utiliser cet acquis dans une nouvelle aventure. Tel est le credo qui est suivi dans cette rubrique, qui retrace une sortie de route pour mieux se tourner vers l’avenir

Albert Szulman, L’homme qui a failli connecter toute l’Inde

La technologie, héritée d’une société suisse en dépôt de bilan, puis transformée avec l'aide du PARC (Palo Alto Research Center), donne naissance à Be-Bound (littéralement « Soyez connecté ») : un smartphone, un objet se connectera à Internet partout dans le monde de n’importe quel point du globe, à commencer par les régions mal couvertes par les réseaux.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Sophie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Pascal Dupraz, ex-entraîneur du Toulouse Football Club

En 2012, à 50 ans, il fait monter en ligue 1 l’équipe de Thonon Gaillard qui stagnait huit divisions plus bas. En 2016, il sauve le Toulouse Football Club de la relégation.

Denis Fayolle et lafourchette.com

Serial-entrepreneur, Denis Fayolle fait partie des ambassadeurs des Rebondisseurs Français, initiative qui promeut la valorisation du rebond des entrepreneurs français. Ayant lui-même connu plusieurs échecs qui ont failli l’écarter du chemin entrepreneurial, il livre son approche de l’échec et du rebond.
Les premiers Rebondisseurs Français à WeWork La Fayette.

Lancement des Rebondisseurs français

Quatre entrepreneurs sont à l’origine de l’association « les Rebondisseurs français ». Ils se donnent pour objectif de valoriser la capacité de rebond des chefs d’entreprise français pour changer notamment le regard sur l’échec.

Isabelle Saladin, Présidente d’I&S Adviser

Son échec ne lui a pas ôté sa confiance en elle. Au contraire, après la liquidation de sa première entreprise en 2012, Isabelle Saladin a su rebondir en tirant les enseignements de cette expérience avortée.
La menace couve toujours pour Bertier Luyt

Bertier Luyt, de la fabrication 3D à l’accélération de start-up avec Techstars

Serial entrepreneur, Bertier Luyt a failli presque tout perdre… sauf peut-être sa soif d’aider les startuppers et sa ferveur intacte en l’entrepreneuriat. Témoignage.
Banquet d’Astérix et Obélix contemporain...

​Monbanquet, un agrégateur d’artisans qui s’est réinventé

Maxime Renault et ses deux associés ont su pivoter à un moment critique, pour que leur projet hasardeux se transforme en un traiteur original et prometteur.
Une nouvelle manière de protéger le capital humain et les compétences.

Groupe Poclain, baisse des salaires pour renaître

La crise et cinq mois plus tard, - 41% du CA monde en moins, le groupe Poclain était loin d’avoir dit son dernier mot. Histoire d’un phénix industriel.
Besso-ike, centrale solaire flottante de 1 426 kWc près de Tokyo

Ciel & Terre, la photovoltaïque désormais sur eau

Malgré un marché français trop contraint et une fin de collaboration en Angleterre qui auraient pu laisser une note amère, Ciel & Terre démontre avec brio comment explorer de nouveaux marchés avec une innovation de taille: le solaire flottant.
Quand Ceisa tend la main à Semo.

Excelrise, la holding spécialiste du rebond industriel

Deux PME redressées plus tard, Excelrise poursuit son développement en le conciliant avec les enjeux environnementaux. Histoire de rebonds multiples pour la même holding dans l’industrie du plastique.
Le yoga au boulot, facile comme bonjour...

Anne-Charlotte Vuccino et sa méthode Yogist

Comment développer une idée de niche sur le bien-être en entreprise grâce à une situation de handicap. Eléments de réponse avec Anne-Charlotte Vuccino, notre entrepreneure retenue pour ce numéro estival en vue des Trophées Optimistes.
Bientôt i-cône-ique

La Fabrique du Sud : d’ouvrier à patron pour ne pas fermer l’usine

Recette d’une reconversion collective réussie. Ou comment des ouvriers fabriquant des crèmes glacées sont passés de la manutention à la gestion d’entreprise.
Phénix, ni un Chevalier du Zodiaque, ni une ville d’Arizona. Juste un concept anti-gaspillage.

Phénix: start-up anti gâchis, renaître après un divorce d’associés

Créer un champion de l’anti-gaspillage c’est osé. Le faire à la barbe et au nez de son ex-associé avec une entreprise concurrente l’est encore plus. Récit.
"Il manque le clou du spectacle..."

Emery Jacquillat, repreneur de la Camif qui ose

Vente en ligne, animation d’une communauté, consommation responsable et locale, organisation plate. Camif.fr s’est réveillée, grâce à Emery Jacquillat.

Laurent Buob, de la faillite à la renaissance entrepreneuriale

A 50 ans, il a connu les grands groupes, la reprise et la création de PME, les procès et la liquidation. Il a aussi trouvé le moyen de rebondir, grâce à l’association 60 000 Rebonds.
Les fruits arrivent à maturité pour Lemon Way.

Sébastien Burlet et la bascule de LemonWay dans la fintech

De l’Afrique à l’Europe Centrale, histoire d’un pivot réussi pour cette pépite du paiement.
Retour au fondamentaux: la finesse,l'élégance mais avec un brin d'espiéglerie pour Badines

Athéna Montuoro : On ne badine pas avec l’entrepreneuriat

D’une chaîne de crêperie en Inde au lancement d’une marque « hype » de lingerie en France et à l’international, Athéna Montuoro, 26 ans, a tout pour étonner.

Une en vente

Pascal Malotti Directeur Conseil & Marketing de Valtech France

Ce n’est pas le bon moment pour innover

Ouvrir la voie à l’innovation suppose d’avoir de l’audace, d’être prêt à échouer et d’être libre d’explorer.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Sophie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Militez pour des institutions positives

Chaque institution doit prendre sa part de la mobilisation pour l’optimisme.
Frédéric Rey-Millet Auteur/Hacker du management @Freymillet

Rebellez vous !

Le samedi 16 mars s’est tenu l’acte 18 des « gilets jaunes ». Que vous soyez d’accord ou pas avec leurs revendications, que vous les aimiez un peu, beaucoup, passionnément ou pas du tout renvoie à une question de fond : faut-il se rebeller ?

Le conflit entre associés : comment gérer différents fronts ?

Les conflits entre associés surviennent plus souvent que ce qu’on pense.

LES + LUS

Japon : entre millionnaires et misérables

Une “société toboggan” est une société dans laquelle il suffit de glisser un peu par inadvertance pour ne pouvoir se raccrocher à quoi que ce soit, et être condamné à tomber jusqu’en bas. 

Thierry Marx, chef engagé et engageant

Cet étoilé au guide Michelin, ancien Casque bleu issu d’une cité, écrivain, homme engagé dans les prisons et la formation professionnelle, sera une des grandes figures du Printemps de l’Optimisme 2016 à Paris.
Je me réjouis d’avoir calfeutré les murs. La grogne populacière ne m’atteint plus.

Pourquoi n’aime-t-on pas les riches en France ?

Une détestation, empreinte de jalousie, qui n’est pas sans exprimer, outre l’évidente fracture sociale, une culture de l’entre-soi. Le riche ne sera de fait jamais populaire.