Air France Bluebiz

Rebondir

Apprendre de ses échecs et utiliser cet acquis dans une nouvelle aventure. Tel est le credo qui est suivi dans cette rubrique, qui retrace une sortie de route pour mieux se tourner vers l’avenir

Fabrice Develay : L’ex-huissier a rebondi en réinventant le recouvrement

En 2014, il quitte sa profession, réfléchit quelque trois années à comment ouvrir le recouvrement à tous. Comment faire en sorte que chaque entrepreneur puisse être payé du fruit de son travail.

Jean-Marc Barki : le cavalier du rebond

Riche de ce qu’il a bâti, porté par ses convictions et sa volonté d’encourager les solidarités entre acteurs économiques, Jean-Marc Barki s’engage.

Céline Santini : en se « réparant », elle a nourri et sublimé ses...

En 2015, premier, puis deuxième, puis troisième livre… Ses thèmes ? L’éducation positive. Elle découvre la pédagogie Montessori avec ses enfants. Les Santini s’empilent : Céline écrit et publie plus de 30 livres en 5 ans sur ces thèmes.

Michel Picot : présentateur radio, ses rebonds l’ont transformé en entrepreneur

Si le statut de pigiste pouvait fiscalement et économiquement se révéler plus « intéressant », il endosse maintenant les habits de l’entrepreneur.

Francis Lelong : multi-entrepreneur récidiviste

Aujourd’hui, alors que la crise sanitaire bouscule les entreprises et les entrepreneurs, Francis Lelong avance, avec un nouveau projet d’entreprise en ligne de mire. Alegria. tech devrait voir le jour prochainement.

Conférence : mais comment font les entrepreneur·euses les plus résilient·es ?

Face à la tempête que nous traversons, nombre d’entrepreneur·euses ont perdu pied, d’autres sont parvenu·es à surmonter les obstacles. Comment ? Réponses avec cinq chef·fes d’entreprise, aussi résilient·es les un·es que les autres.

Nash Hughes, même par temps de covid, il garde son engagement entrepreneurial

L’important est d’essayer et d’apprendre, d’échouer vite et d’apprendre vite, pour rebondir vite, de faire les choses plutôt que de chercher à atteindre la perfection. C’est ce qui le motive quand il se lève et qu’il répète chaque jour à ses clients et à ses « protégés ».

Xavier Ginoux : Rebondir, avec sens !

À 39 ans, fi du salariat, vive l’entrepreneuriat. Xavier Ginoux participe avec des associés à la création de W One le temps, quelques années plus tard, qu’il fusionne avec un département d’Havas.

Michel Vaujour : une femme l’a fait rebondir

Ce qui devient riche, c’est la lecture de l’énorme livre que le « braqueur français » publie chez XO Éditions en septembre 2018. Cette fois, on écoute la « voix » du personnage.

Thierry Copernic : leçons de vie en tout anonymat

Il nomme le choc qui a failli lui coûter la vie « un déclencheur émotionnel ». Gentil. Car à l’image du chat égyptien à neuf vies, il en accumulé des vies, tiens, comme par hasard déjà neuf TPE.

Denis Fayolle : il a cherché et trouvé le modèle du rebond

Et le discret Fayolle lance et relance. Singulart, galerie d’art en ligne, cartonne à l’export depuis deux ans. Farmitoo, achat en ligne d’équipements agricoles (!), la plus grosse start-up du genre, NextSation recrute des profils en quête d’un job à l’étranger…

Benoît Desteract, le banquier qui fait rebondir les entreprises

La « banque du rebond » étudie une solution de financement avec une garantie sur les actifs et l’accord de l’administrateur, du juge, les conseillers de l’entreprise, les professions du chiffre et les avocats. L’entreprise fonctionne trois mois jusqu’à sa reprise

Philippe Champion, patron boxé/boxeur

Il aurait presque pu justifier son patronyme ballon de foot au pied, mais Philippe Champion, en division 3 à Corbeil, n’a pas eu l’heur de convaincre son entraîneur. Prépa HEC, formation commerciale/marketing puis entrée dans la vie dite active en 1982 au sein du groupe Paul-Renard, fromager, propriété de Bongrain.

Brahim Asloum : « Jamais rien qui ne me plaise pas »

J’éprouve toujours la crainte de faire mal mon job, de ne pas être à la hauteur.

Anthony Léger : Coach d’entrepreneures, en toute franchise

Anthony Léger cherche bien, un temps, à se recaler sur un autre type de clientèle, mais le logiciel du franchiseur, décidément, ne s’y prête pas. Alors l’homme d’action n’abandonne pas, il se forme, s’intéresse au développement personnel et… reçoit un appel.

Élisabeth Astier-Woitiez : Connaître l’échec et… rebondir sur le rebond !

Bouygues rachète la petite boîte. Elle s’y sent prête à aller loin au nom de l’innovation et des idées nouvelles qu’elle porte, mais l’arrivée d’Internet lui vaut la tentation du « pourquoi pas moi ».

François Raynaud de Fitte et Briac Lescure : Popchef, la loi du gong

Le jeune juriste, Sciences Po/HEC François Raynaud de Fitte, 29 ans aujourd’hui, passe son temps chez le capital-risqueur de renom Marc Simoncini, Jaïna Capital, à chercher les start-up prometteuses dans lesquelles son boss va investir.

Albert Szulman, L’homme qui a failli connecter toute l’Inde

La technologie, héritée d’une société suisse en dépôt de bilan, puis transformée avec l'aide du PARC (Palo Alto Research Center), donne naissance à Be-Bound (littéralement « Soyez connecté ») : un smartphone, un objet se connectera à Internet partout dans le monde de n’importe quel point du globe, à commencer par les régions mal couvertes par les réseaux.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Nathalie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Une en vente

La prospérité numérique en 2021 : les leçons de la pandémie

Nous ne devons pas être prisonniers du passé, mais les architectes de notre avenir. La prospérité numérique de l’Europe en dépend.

Retail : assistons-nous à la chute des géants ?

Par Thomas Hindré, VP Europe du Sud, Fluent Commerce.

Au sein de GEA Invest, des bonbons au parfum d’ambition

Avec Bonbonprint, une entreprise qui personnalise des boîtes de bonbons, Paul-Luc Perez vise à concilier fond et forme. D’abord parce que les bonbons fabriqués relèvent du made in France, artisanaux, et bien sûr 100 % naturels.

Michel Vaujour : une femme l’a fait rebondir

Ce qui devient riche, c’est la lecture de l’énorme livre que le « braqueur français » publie chez XO Éditions en septembre 2018. Cette fois, on écoute la « voix » du personnage.

Prendre les discriminations à bras-le-corps.

Le handicap est en effet pour la quatrième année consécutive le premier motif de saisine du défenseur des droits.

Entreprise reconfinée, entreprise libérée !

Certes, les outils collaboratifs se sont généralisés. Mais sans une démarche d’organisation structurée, d’un management repensé où chaque collaborateur voit ses responsabilités clairement définies, les entreprises ne tireront pas la quintessence des organisations libérées.

LES + LUS

Retail : assistons-nous à la chute des géants ?

Par Thomas Hindré, VP Europe du Sud, Fluent Commerce.

Nation palimpseste

20 minutes d’un discours digne de figurer dans les annales. Emmanuel Macron s’est bien sorti de l’épreuve Napoléon.
X