Quel travail demain ?

Avec l’accroissement démographique, l’augmentation mécanique du nombre
de cerveaux – y compris artificiels – quel visage aura le travail en 2030 ?

France

Créer un outil stratégique pour les emplois en 2030
France Stratégie et la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques – Dares, ministère du Travail et de l’Emploi – réalisent une Prospective des métiers et des qualifications – PMQ. L’objectif est de fournir aux acteurs de la formation, de l’insertion et de l’accompagnement dans l’emploi une visibilité sur les métiers et les compétences de demain.
Intérêt : éviter les pénuries et les tensions en formant dès maintenant aux compétences clés.

Space’ibles : les travailleurs de l’espace
« Les humains — environ 3 000 individus — réinventeront l’agriculture, qu’elle soit verticale, hydro ou aéroponique, ou même génétiquement modifiée pour s’adapter aux conditions martiennes », prédit l’Observatoire de prospective spatiale du Cnes (Space’ibles) avec Futuribles. Avant d’arriver sur Mars, les hommes et les femmes vivront dans les vaisseaux spatiaux pour y travailler, produire, s’organiser et se divertir. L’espace devient un nouveau lieu de production avec des compétences nouvelles !
Intérêt : prévoir les nouvelles visions « vues d’en haut » et s’adapter à un nouvel univers.

Quatre scénarios d’emplois possibles
Le freelancing, le salariat, le revenu universel et l’hybridation devraient se montrer plus importants et se combiner d’ici à 2030, selon un rapport de quatre universitaires, François Xavier de Vaujany, de Paris Dauphine, Amélie Bohas de l’université d’Aix-Marseille, Sabine Carton de l’université de Grenoble et Julie Fabbri de l’EM Lyon. L’atmosphère de travail et les activités, repensées en permanence par les interactions notamment avec les IA, amèneront des surprises constamment !
Intérêt : bâtir des hypothèses et tenter d’évaluer l’imprévisible.

ÉTATS-UNIS

Les gens sympas et créatifs gagneront
En 2030, trois catégories d’activités aideront à la prospérité des hommes et les femmes. Les tâches créatives comme la faculté à inventer de nouvelles choses, les relations interpersonnelles et les tâches manuelles précises sont soulignées par Erik Brynjolsson, professeur au MIT.
Intérêt : orienter les personnes vers ces compétences par lesquelles chacun trouvera sa place, développer son empathie.

Royaume-Uni

Nesta, Oxford Martin School et Pearson prédisent les emplois d’ici à 2030.
Ils seront concentrés selon ces prédicteurs dans deux domaines : les fournisseurs de services et les créateurs et gestionnaires de contenus. Les deux domaines exigent des compétences propres à l’être humain, les plus difficiles à simuler avec l’IA. Quatre compétences sont clés pour l’avenir : créativité, pensée critique, communication et collaboration.
Intérêt : se démarquer de la machine et cultiver notre humanité.

Emplois verts
Construire une stratégie en faveur d’emplois verts pour Londres et le Royaume-Uni pour les JO de 2030. C’est la vision d’Oxford Economic et The Work Foundation qui voient dans les JO l’opportunité de développer les compétences, de créer de nouveaux métiers et des infrastructures vertes.
Intérêts : provoquer un élan fédérateur pour changer rapidement en préparant les JO dès maintenant.

Afrique

Miser sur les TIC
Miser sur les technologies numériques pour les ériger en outil d’apprentissage et de développement de la santé plus accessible, c’est ce que propose un rapport de la banque mondiale dans The future of work, Africa. Les canaux numériques offriront un choix professionnel jusqu’alors restreint et insuffleront un esprit d’entreprise.
Intérêt : le numérique va compenser le déficit de compétences moins élevées que sur les
autres continents et offrir l’accès à l’éducation et aux compétences clés.

Chine

Miser sur les compétences et non sur les performances des produits !
Le Centre de recherche sur le développement du Conseil d’État envisage de rejoindre les normes de l’UE ou des États-Unis. L’éducation et le travail en 2030 miseront sur les compétences individuelles et l’épanouissement. La province de Guangdong a récemment créé un « indice de bonheur » avec pour priorité la formation des zones rurales qui sont loin derrière le degré de compétences des urbains.
Intérêt : favoriser l’inclusion et doter de compétences, socles de bonheur ?

Monde

OCDE : des connaissances connectées au réel
L’organisation internationale demande de nouvelles formes d’éducation pour 2030. Les enfants qui entrent aujourd’hui en classe seront de jeunes adultes en 2030. Les élèves doperont leur curiosité, leur imagination, leur résilience et devront respecter et apprécier les idées, les perspectives et les valeurs des autres.
Intérêt : la formation doit déjà s’envisager avec des technologies qui n’ont pas encore été
inventées, pour résoudre des problèmes qui n’ont pas encore été résolus !

Huit scénarios pour se reprogrammer
Le Forum économique mondial et le Boston Consulting Group ont déployé huit scénarios sur l’avenir du travail autour de 3 variables : le rythme de l’évolution technologique et son impact sur les modèles d’activité, l’évolution de l’apprentissage parmi la main-d’œuvre actuelle et future, l’ampleur de la mobilité des talents dans les régions géographiques. « Tous les scénarios présents sont possibles, mais aucun n’est certain. Le résultat le plus probable est une combinaison de plusieurs scénarios simultanés sous des latitudes, des industries, des âges et des groupes socio-économiques variés. »
Intérêt : constituer une base de discussions avec l’ensemble des acteurs et prendre conscience qu’il faut vite se reprogrammer.

Woman 2030
50 pays du monde travaillent d’ores et déjà à mettre l’accent sur l’égalité dans le travail. La coalition Woman 2030 vise l’inclusion, le développement durable et une plus grande autonomie de femmes pour qu’elles obtiennent les mêmes chances et droits que les hommes. Les prospectivistes espèrent une égalité d’ici à vingt ans.
Intérêt : changer les schémas mentaux, culturels et sociétaux immédiatement.

Patrice Remeur

Au Sommaire du dossier 

1. Entre automatisation, numérisation, accélération et doutes

2. Les régions : climats d’avenir

3. Quel travail demain ?

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.