Comment le monde innove

L’innovation ? Vitale pour l’entreprise, vitale pour la planète. Nous innovons : nous sommes partis pêcher l’innovation pour ce Mapping de l’innovation.

Etats-Unis : L’innovation pour l’égalité

Girls Who Code, organisation à but non lucratif, s’efforce de combler le fossé entre les hommes et les femmes en matière de technologie. La plate-forme offre des programmes gratuits aux jeunes filles pour les inviter en plus grand nombre à innover dans les technologies, notamment informatiques.
Intérêt : améliorer l’innovation par les femmes et l’égalité en développant des technologies capables de neutraliser des biais à l’innovation ou aux recrutements.

Afrique : Passer rapidement à la quatrième révolution

Le Forum économique mondial vient de lancer la plate-forme pour la croissance en Afrique. L’ambition est d’aider les entreprises en démarrage et se déployer à l’international.
Intérêt : avec 13 % de plus que la moyenne mondiale, le continent africain est le plus entrepreneur. La plate-forme vise à mobiliser les compétences, idées et outils pour abaisser les échecs et doper la croissance.

France : Acheter l’innovation pour innover

Les acheteurs publics acquièrent volontiers les solutions des start-up depuis fin 2018. Il s’agit d’une mesure expérimentale de trois ans qui déroge aux obligations de publication et de mise en concurrence pour les achats de moins de 100 000 euros HT. La plate-forme http://innovation-procurement.org accompagne l’achat innovant.
Intérêt : doper les revenus des jeunes pousses avec la commande publique qui représente 89 milliards d’euros chaque année tout en expérimentant les nouvelles idées. Il s’agit d’intégrer dans le secteur public des procédés nouveaux et créatifs, y compris dans ses activités ou ses achats récurrents.

Lever les fonds et les freins à l’innovation avec les ICO
Un projet par trop disruptif et incompris des investisseurs traditionnels ? La plate-forme Kriptown propose aux start-up d’émettre des jetons qui entrent dans le capital de l’entreprise. L’investisseur dispose d’un pacte d’actionnaire et reçoit des parts. Le financement d’innovations devient alors possible. Lorsque la start-up dispose de suffisamment de monnaie virtuelle et de clients, elle les convertit alors en monnaie sonnante et trébuchante (ou presque).
Intérêt : rendre viables les projets innovants en liant jeton d’usage, formalités juridiques et valeur économique… Sans les contraintes administratives et fiscales dans un premier temps. L’entreprise, une fois valorisée virtuellement, se transforme en acteur bien réel.

Europe : Les tableaux de bord de la Commission

Comment savoir si nous sommes innovants ? Il s’agit de se mesurer aux indicateurs, de dresser des comparaisons, d’établir des analyses… Des tableaux de bord européens sont publiés régulièrement pour visualiser en quelques clics les forces et les faiblesses des systèmes d’innovation et des territoires.
Intérêt : disposer d’une analyse comparative des performances en matière d’innovation dans les pays de l’UE, les autres pays européens et les pays voisins. Il s’agit d’identifier rapidement les domaines sur lesquels il est possible d’agir vite. Plusieurs outils sur le design, l’écoconception… sont également disponibles sur le site de la Commission européenne.

Plate-forme dédiée à l’innovation sociale
Socialchallenge.eu est une plate-forme qui offre à tous les entrepreneurs de tenter d’apporter des solutions nouvelles pour améliorer les défis sociaux. À la clé, 30 000 euros de subventions pour ceux qui délivrent les bonnes idées.
Intérêt : accélérer et rendre visible l’innovation sociale, mais aussi établir un business viable pour résoudre les défis à long terme. Prime à la clé.

Japon : Co-création et financement

Chacun est en mesure d’innover : utilisateurs, salariés, grandes entreprises ou fabricants… La plate-forme de crowdfunding japonaise Cuusoo facilite la co-création et le développement conjoint de nouveaux produits.
Intérêt : faciliter la convergence des intérêts pour aboutir rapidement à un produit ou service jusqu’alors non couvert.

Chine : Plate-forme ouverte d’IA

Pour aller vite et loin, le gouvernement chinois a annoncé accélérer sa plate-forme d’innovation ouverte d’intelligence artificielle. Elle accueille déjà les plus grands acteurs chinois spécialistes du sujet et accueille tous les acteurs désireux de s’agréger autour de ces technologies.
Intérêt : mutualiser les connaissances et les outils pour faire naître une nouvelle génération d’IA d’ici à 2030.

Inde : Numériser l’esprit d’entreprise

Fournir l’opportunité à tous les entrepreneurs, peu importe où ils sont, la possibilité de résoudre les défis mondiaux. C’est l’ambition de la plate-forme numérique indienne Ekstep. Elle est ouverte à tous et vise à former à l’entrepreneuriat et à l’innovation.
Intérêt : éduquer gratuitement à entreprendre et innover pour développer des talents capables de répondre aux enjeux mondiaux.

Patrice Remeur

Au Sommaire du dossier 

1. Cette (r)évolution nommée disruption

2. Les terroirs de l’innovation

3. Comment le monde innove

4. L’entrepreneur X.0 en réu inno…

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.