Microsoft et les PME : Opération séduction

Le déclic a eu lieu il y a quatre années. C’est à ce moment-là que le géant Microsoft décide d’intensifier son positionnement auprès des très petites, petites et moyennes entreprises françaises. Et pour cause : avec un vivier de quelque 3,8 millions de TPE et PME en France, le géant de l’informatique n’entend pas passer à côté de ces entreprises qui pourraient vite devenir grandes. À la tête de la division Small, Medium and Corporate, Jérôme Barrier, aux commandes depuis octobre 2018. Au quotidien, il s’emploie avec ses équipes internes (mystère sur leur nombre) à accompagner les dirigeants d’entreprises dans leurs solutions informatiques. « Il faut bien avoir à l’esprit qu’un dirigeant de petite entreprise est sur tous les fronts. Il doit s’occuper de tous les sujets. Les solutions que nous lui proposons doivent donc être simples et efficaces. » Trois valeurs – elles correspondent aux multiples stades de la vie des entreprises – scandent le travail des équipes : efficacité, innovation et développement. Les solutions déployées ciblent les problématiques de l’entreprise : la mobilité, la cybersécurité (43 % des cyberattaques visent actuellement les PME), le développement commercial (via notamment une interconnexion avec LinkedIn, le réseau professionnel désormais propriété du groupe Microsoft) ou encore l’analyse et la gestion des données.

Accompagner les TPE dans leur recherche d’innovation
Au total, 200 000 entreprises ont d’ores et déjà adopté les solutions Microsoft. « Aujourd’hui, une entreprise qui n’innove pas est en risque. C’est la raison pour laquelle l’axe innovation est clé dans nos propositions d’accompagnement », souligne Jérôme Barrier. Le spécialiste a ainsi posé ses valises au sein de la Station F d’incubation avec pour ambition de « faire rayonner les champions de l’intelligence artificielle française dans le monde ». Moyen : Microsoft s’emploie à constituer une communauté autour de l’intelligence artificielle, tout en endossant les habits de mentor technologique et business auprès des 1 000 start-up présentes. Il s’agit de proposer une solution dédiée, « Microsoft for start-up », mais en outre de faire vivre l’écosystème par une mise en relation des clients existants avec les technologies et solutions déployées par les entreprises innovantes.

Un maillage territorial étroit pour couvrir l’ensemble de l’hexagone

Pas question, pour autant, de se contenter d’un parisianisme autocentré : « 70 % des entreprises sont implantées en région et un Français sur deux travaille au sein d’une TPE ou PME. Pour les accompagner, nous devons donc nous fonder sur un maillage étroit du territoire avec des interlocuteurs locaux, à même de les accompagner sur leurs problématiques », dixit Jérôme Barrier. La division TPE/PME de Microsoft a pris pied dans l’ensemble des métropoles françaises. Elle s’appuie sur un écosystème de 10 500 partenaires : distributeurs, intégrateurs de logiciels, éditeurs de logiciels, et, évidemment, start-up !

Chloé Pagès

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.