Maria Karunagaran

Maison Felger

Chaque jour, elle jongle entre les chaussures de luxe et les couches ! Entre la Maison Felger, qu’elle fonde en 2017 avec son époux – au départ R&K, les initiales du couple – et ses deux enfants. Auparavant, des études de commerce et un passage chez un grand industriel en Inde, pays de ses parents, propulsent la cheffe d’entreprise, à 30 ans seulement, dans la chaussure sur-mesure. Maria Karunagaran déteste perdre son temps.

Voilà quelques années que notre électron libre a quitté les bancs de l’école. Maria Karunagaran fréquente Paris School of Business (PSB), où elle tisse son profil commercial : « Parcours classique », dit-elle. L’assertion ne tardera pas à exploser. Diplôme en poche, l’aventurière pose ses valises en Inde où elle travaillera pour un grand de l’industrie de la chaussure. Son patron de l’époque, un self-made man, lui a tout appris. « Je gérais le portefeuille de clients européens, précise-t-elle, on produisait en série ». Des séries monstres. L’expérience « marquante » durera deux ans pour s’achever en 2016. La passionnée ne quittera plus ses chaussures.

Arrive la maison Felger

Avant les chaussures, le mariage ! Un jour, son mari et elle ont affaire à un commercial peu scrupuleux prêt « à leur refourguer des chaussures d’une taille et demie trop grande » que la demande, sourit la jeune femme. Maria et son époux dressent un constat : les gens s’adaptent à des chaussures qui leur torturent les pieds, ces mêmes souliers qui finiront dans le placard une fois un événement terminé ! Avouons-le, le diagnostic opéré n’a rien de révolutionnaire… mais encore faut-il inverser la tendance. En 2017 naît R&K, l’entreprise qui fabrique des chaussures sur mesure grâce à la technologie 3D. « Un scanner mesure la morphologie de vos pieds, vous remplissez un questionnaire – si vous fréquentez beaucoup les aéroports, les sols glissants, etc., on le prendra en compte – puis les clients choisissent l’esthétique ». Maria a conscience que son offre s’adresse avant tout à une cible privilégiée, des CSP +, puisque le prix moyen tourne autour de… 1 000 euros.

En parallèle, la production relève du made in France, pas à 100 % mais presque : « On ne trouve plus de semelles en cuir en France », regrette la dirigeante de R&K. Qui devient Maison Felger. Le changement de nom découle de l’ouverture d’un atelier en Bretagne, près de Fougères (Felger en breton), ancien bastion spécialisé dans la chaussure haut de gamme. L’arrivée en Bretagne naît de la crise sanitaire. L’ex-atelier, en Italie, a dû complètement fermer ses portes. Pour sortir de la dépendance, « on n’est jamais mieux servi que par soi-même ». Mme Karunagaran enracine la manufacture en Ille-et-Vilaine. La crise a parfois du bon.

Dirigeante, femme et maman

Jamais simple de créer sa boîte et d’encadrer une équipe lorsque l’on est une femme. D’autant plus quand a déjà deux enfants. Maria le reconnaît : « L’entrepreneuriat en tant que femme, c’est souvent perçu comme une prise de risque. On doit être prête à quelques sacrifices », concède l’hyperactive entre deux biberons. Mais elle n’est pas seule, épaulée efficacement par son mari. Anecdote significative : appelée à signer un chèque à plusieurs zéros, Maria Karunagaran voit ce fournisseur, spontanément, confier le stylo à… son mari ! Les clichés ont la vie dure. Idem, « quand je pars en rendez-vous avec mon stagiaire, c’est lui qu’on prend pour le directeur général ! » Hé oui, Maria n’a « que » 30 ans. « Encore aujourd’hui, les femmes doivent faire plus d’efforts pour attirer le regard sur elles », estime la boss. Dans son rôle de recruteuse, elle observe que les femmes montrent davantage leurs motivations que les hommes. « Je privilégie toujours les compétences avant tout. »

Avec une vie à mille à l’heure, la jeune optimiste se félicite de faire barrage à l’ennui. Alors oui, de temps en temps, il faut souffler. « Les voyages à la campagne et le sport comme le ju-jitsu ou le body ball, mais je crois que ma plus grande peur, c’est quand j’arrêterai tout. » Est-ce possible ? 

Geoffrey Wetzel

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.