David Corona : le négociateur du GIGN devenu multi-entrepreneur

In_Cognita et Mental Sport

En lançant In_Cognita et Mental Sport, ses deux entreprises, il met ses retours d’expérience et ses compétences à la portée des entrepreneurs et des sportifs de haut niveau français. Ce qu’il veut avant tout ? Apprendre à travailler le mental par l’influence et l’empathie pour développer chez l’autre des ressources pour gérer toute situation, même les plus inattendues.

Mais qu’est-ce qui a poussé David Corona, après 12 années au Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale – GIGN – en tant que coordinateur et négociateur, à se lancer dans l’entrepreneuriat et à devenir même multi-entrepreneur ?

12 ans de gestion de crises extrêmes

Certains révèlent leur caractère dans les conditions les plus extrêmes. David Corona en fait partie. Au GIGN, il a recruté, formé et animé le réseau des 350 négociatrices et négociateurs de l’institution sur le plan national. Il a également supervisé des interventions lors d’enlèvements en France et à l’étranger, des prises d’otages, des forcenés, des crises suicidaires et des extorsions de fonds ! Enfin, il a forgé son expertise dans le domaine de la cybercriminalité avec la négociation de ransomware.

Alors les leviers de changement, de gestion des émotions, des mécanismes de la confiance, des systèmes de motivation et de mobilisation des capacités de concentration, il n’a plus guère à en apprendre. Mais à transmettre, oui. Des compétences qu’il décline désormais dans le civil en devenant… « préparateur mental ».

« Quand on a participé à des négociations de crises terroristes comme celles de ces cinq dernières années, notamment Charlie Hebdo en 2015 et l’attaque du SuperU de Trèbes en 2018, on est légitime à parler de gestion du stress. » C’est sans réplique.

No brain, no gain

Encore au GIGN, David commence à observer le monde du sport de haut niveau. En contact avec Philippe Rozier, il travaille avec lui dans le cadre de sa préparation des JO de Rio où le cavalier décroche la médaille d’or. Un succès qui le pousse à accompagner d’autres sportifs. Au point, en 2016, d’élaborer une méthode complète d’optimisation de préparation mentale aux grandes compétitions. Il y intègre le dépassement de soi et la compréhension des dynamiques humaines. Vitales quand il va sur le terrain dans le cadre de ses missions.

Il se glisse dans la méthode Corona de l’hypnose, du mindfulness (méditation pleine conscience) et des techniques d’imagerie. Et un masque connecté à une application d’intelligence artificielle. L’auteur de la méthode ne s’arrête pas à la théorie : il prend en charge la direction opérationnelle de Mental Sport. Au contact de plusieurs athlètes de haut niveau, plusieurs disciplines sportives, il explore avec eux et elles les ressources de leur motivation, leur concentration, la gestion des émotions et la confiance.

Du GIGN à In_Cognita

Le GIGN, c’est fini en 2020. L’entrepreneuriat et le sport de haut niveau, confirme-t-il, relèvent du même effort. D’ex-négociateurs comme lui « galèrent » pour trouver un job et s’épanouir dans leurs nouveaux métiers. Des années à haute dose d’adrénaline passées sur le terrain, ça marque son homme.

Et une femme. Elle se nomme Anne-Gervaise Vendange, elle est experte en stratégies mentales et relationnelles, elle a enseigné les procédés de contournement des résistances au changement. Ils se rencontrent. Au fil de leurs échanges, David sur les situations de crise, Anne sur la thérapie et l’accompagnement, ils se rendent compte faire le même boulot avec des outils similaires.

Tous deux partagent aussi une conviction : il est possible de négocier avec tout le monde. David : « Il n’y a pas de négociation complexe, mais plutôt des grilles d’analyse et de compréhension à assimiler. La solution à toute problématique humaine se trouve dans un triptyque composé de vous, de l’autre et de la situation. Au cœur des mécanismes de ce triptyque, on retrouve l’émotion : les émotions, celles de l’autre et l’émotion générée par la situation en cours. »

Corona et Vendange vont cofonder In_Cognita. Dans ce nouveau projet d’entreprise, David met son intelligence des émotions à la portée des entrepreneur·es pour qu’ils et elles acquièrent la capacité de concevoir et de gérer l’inattendu. Il leur enseigne de multiples approches de comportement adapté pour agir en cas de crise, mieux négocier, mieux désamorcer les conflits et gérer des difficultés systémiques et managériales, mieux réagir en cas de cyberattaques type blackmail et ransomwares.

Finalement, David avance à sa manière, porté par sa détermination à débloquer des situations en apparence sans issue. Il s’appuie sur son expertise de l’accompagnement au changement en situations extrêmes, sur ses années de recherche et développement dans le domaine des situations inextricables, pour imaginer et lancer ses projets. Un profil type de l’entrepreneur électron libre.

Claire Flin

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.