Said Hammouche, le « DRH des banlieues

Déconstruire les stéréotypes par le recrutement

Lutter contre les discriminations à l’embauche, tel est le leitmotiv de Saïd Hammouche, un homme aussi dynamique qu’engagé. Parce qu’il est convaincu que la diversité est une force, et que l’ascenseur social ne doit pas rester bloqué, il est à l’origine d’un cabinet de recrutement hors du commun.

Après un BTS action commerciale, il comprend rapidement que sa vocation se trouve dans les ressources humaines. « Pendant mes études j’ai eu la chance de faire plein de petits boulots. Cela m’a permis de me rendre compte de ce que peut être le marché du travail, ses exigences, ses difficultés et surtout, d’identifier différentes organisations professionnelles. J’ai été animateur en centre aéré, ouvrier sur des chantiers, employé chez Quick ou encore pion dans un lycée. Ca m’a donné une conception très précise du marché de l’emploi », explique-t-il. Le jeune homme décroche une maîtrise de gestion des ressources humaines puis un DESS de développement économique et social. Il parvient ensuite à intégrer l’Education nationale et devient fonctionnaire, mais choisit de renoncer à son confort pour monter le projet qui lui tient à cœur.

Faire confiance aux « jeunes des banlieues »

Partant du constat que l’image des jeunes de banlieues est souvent dégradée, négative et très éloignée de la réalité, Saïd Hammouche crée, en 2008, Mozaïk RH, le premier cabinet de recrutement de jeunes diplômés issus de la diversité. « Je me suis dit qu’il fallait miser sur les jeunes de 18 à 25 ans. Il y a énormément d’énergie positive, de volonté de s’en sortir, de s’émanciper, et une capacité à travailler remarquable mais les employeurs ne voient pas ça. C’est une population dont on ne parle pas, à tel point qu’on a le sentiment qu’en banlieue et de manière générale sur les territoires défavorisés, il y a surtout des jeunes à problèmes. C’est cette image que je voulais casser », raconte-t-il. Dans cette démarche de déconstruction des stéréotypes, il s’identifie volontiers comme un entrepreneur social, déterminé à trouver des solutions efficaces. Dans une société où l’accès à l’information est, de manière générale, très inégal, Mozaik RH aide les entreprises à identifier les jeunes dont elles ont besoin. Il s’agit dans un second temps de valoriser des opportunités de recrutement en faveur de populations qui ont moins de chance que les autres.

Grâce à la pratique intensive du judo et des cours donnés à des plus jeunes, il réalise qu’il est important de se concentrer sur la question de l’accompagnement des jeunes issus de quartiers défavorisés. Son cheval de bataille est de lutter contre les inégalités à l’embauche.

Développer la confiance des entreprises depuis dix ans

Saïd Hammouche a en effet pu constater à quel point un grand nombre de postes sont trop souvent fermés aux profils dits « différents ». D’où son souhait de mettre en place des solutions pour les accompagner vers un système de recrutement plus diversifié. « Le grand drame en France c’est que les entreprises sont livrées à elles-mêmes lorsqu’elles doivent recruter. Je constate un manque évident de formation, ce qui donne lieu à de nombreuses discriminations. Un cercle fermé se forme si bien que ce sont toujours les mêmes qui sont sélectionnés », déplore-t-il. Et toujours les mêmes qui restent « sur le carreau ». Pour changer le cours des choses, il lutte avec patience et détermination depuis presque dix ans. L’objectif de son combat : gagner la confiance des entreprises et leur prouver que ses jeunes ont autant de capacités que les autres.

Plus de 5 000 jeunes ont été aidés

Saïd Hammouche tire un bilan très positif des années passées à prospecter les entreprises et valoriser les jeunes : « A titre personnel, c’est important d’avoir un point de vue par rapport aux discriminations, mais c’est tout aussi important d’être opérationnel. On ne peut pas se contenter de commenter des statistiques ou de regretter des difficultés. Je suis fier d’observer que notre engagement apporte aujourd’hui quelque chose de nouveau sur le marché français. » Force est de constater qu’il ne fait pas partie de ceux qui condamnent les injustices depuis les beaux quartiers sans lever le petit doigt. Habitant de Bondy depuis toujours, cela fait une décennie qu’il se retrousse les manches, avec la satisfaction d’avoir aidé 5 000 personnes à s’intégrer, parfois dans de grandes entreprises du CAC 40. Il se souvient notamment d’un candidat dont il s’était occupé dès la première année : « Il avait une culture générale très satisfaisante et un bon niveau académique, mais était discriminé en raison de ses origines sociales et de son lieu d’habitation. C’était d’autant plus criant qu’il évoluait dans la finance, autrement dit un secteur extrêmement fermé, où la recommandation est très importante. On a réussi à convaincre une entreprise de lui accorder sa confiance, et aujourd’hui, il est associé dans un fond d’investissement. Il fallait juste le présenter à la bonne personne afin qu’il puisse tracer sa propre voie. »

Précisément, pour que ces jeunes ne soient pas trop « marqués » par leur environnement, et donc tenus à l’écart, Mozaik RH leur propose des ateliers de coaching et de mentoring et même un soutien pour prendre plus aisément la parole en public. Le cabinet a essaimé dans toute la France grâce aux antennes de Lyon, Nantes, Toulouse et Roubaix. L’équipe compte aujourd’hui 35 collaborateurs.

Un futur prometteur

Saïd Hammouche ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Sa lutte contre les inégalités est loin d’être terminée. Il veut continuer à servir l’intérêt général coûte que coûte. Désormais, l’activité est bien installée et mise sur le digital. Il vient d’ailleurs tout juste de lancer diversifiervostalents.com, en partenariat avec le groupe Accenture. Grâce à un algorithme, cette plateforme permet de mettre en relation candidats et recruteurs.

A terme, Saïd Hammouche n’exclut pas de travailler avec les pouvoirs publics pour faire évoluer les modes de recrutement.

Ariane Warlin et Chloé Cénard

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.