Powder, la caméra des mondes virtuels

Temps de lecture 1’45

Qui ? Powder
Quoi ? Une application de partage de clips vidéo pour gamer·ses

La popularité des jeux vidéo et de leur version compétitive – l’eSport – n’est plus à démontrer. Longtemps maladroitement pointé du doigt, le secteur affirme sa légitimité et ouvre de nouveaux marchés. C’est certain, il y a des places à prendre pour les entreprises innovantes. C’est le cas de Powder, une start-up francilienne lancée en 2018 par Christian Navelot, Yannis Mangematin, Stanislas Coppin et Barthélémy Kiss.

Leur concept : une solution clé en main grâce à laquelle les gamer·ses enregistrent leurs parties sur n’importe quelle plate-forme (PC, Xbox, Playstation…), afin d’en partager les meilleurs moments sur les réseaux sociaux (Snapchat, Tiktok, Instagram, Twitter…). La technologie de Powder se base sur l’intelligence artificielle pour sélectionner automatiquement les meilleurs moments d’une partie. Les utilisateur·rices y enregistrent des montages rapides directement sur leur smartphone. De quoi faciliter la création et l’entretien d’une communauté. Powder se définit ainsi comme la caméra des mondes virtuels. Il ambitionne de créer une infrastructure sociale pour les jeux vidéo grâce à du contenu en provenance de toutes les plates-formes.

L’idée de la start-up est née en décembre 2019, avec la création d’une communauté sur le réseau social Discord pour comprendre comment les joueurs publiaient leurs clips de jeux vidéo. Le constat est rapide et sans équivoque : les utilisateur·rices veulent avant tout créer, publier et partager des clips de jeux. Ni une ni deux, l’application Powder se lance sur l’App Store le 10 avril 2020.

Intelligence artificielle et levée de fonds
Le fonctionnement de l’application éponyme se base sur l’enregistrement vidéo grâce à des technologies d’intelligence artificielle qui donnent le moyen aux joueur·ses d’importer des clips de jeux enregistrés sur mobile, PC ou consoles. Ensuite, l’éditeur vidéo Powder facilite le montage vidéo directement sur smartphone sans avoir besoin d’utiliser un PC ou logiciel coûteux. Grâce à sa technologie, Powder détecte automatiquement les meilleurs moments de la partie pour les partager avec des joueur·ses aux goûts similaires pour créer une communauté. « Nous créons un pont entre ces deux mondes. Il n’est pas normal qu’il soit si difficile pour les joueurs de partager leurs meilleurs moments de gaming avec d’autres joueurs », résume Stanislas Coppin.

L’application compte déjà 1,5 million d’utilisateur·rices, dont la majorité aux États-Unis. Et l’année 2021 commence sur les chapeaux de roue pour Powder. La start-up a bouclé une levée de fonds de 14 millions de dollars. Ce tour de financement porte le financement total de Powder à 18 millions d’euros et devrait permettre d’accélérer le rythme de développement de l’entreprise. « Notre objectif est de créer des ponts avec les leaders du jeux vidéo du monde entier, à commencer par les éditeurs de jeux, afin de les aider à gagner et à conserver leur public de manière organique », affirme Stanislas Coppin. La « caméra des mondes virtuels » a de beaux jours devant elle.

Powder

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.