Courte exhortation à plus de sérénité…

Temps de lecture constaté 0,30’

Il est tellement facile d’en appeler à de vaines haines.

Olivier Magnan, rédacteur en chef

Chut, attendre, suspendre, ne pas s’énerver, ronger son frein…

Nos décideurs consultent. Ils sont tellement tendus à l’idée de reconfiner « serré » que leur hésitation devient insupportable. Dans une opinion poudrière où le cocktail confinement, chômage, magasins fermés, désespoir des étudiants arme les contestataires et les assassins, le mot présidentiel, quel qu’il soit, va décevoir. Emmanuel Macron est désormais le président de l’Absurdistan, ce pays où les petites et grandes incohérences ne font plus rire.

Chut, ne pas s’énerver.

Samedi, peut-être, le plus malchanceux des présidents de la Ve République va devoir enfin trancher, suspendu au fol espoir de chiffres encourageants d’un couvre-feu qui aurait porté ses fruits. Et sinon…

Essayons de nous comporter « bien ». Battons-nous, mais pas entre nous. Nous avons des entreprises à soutenir, des enfants à protéger, des avenirs à bâtir. Essayons de faire en sorte que lorsque s’écrira l’histoire, nous n’ayons pas à rougir de nous-mêmes.

Olivier Magnan

1 COMMENTAIRE

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.