EcoRéseau Business n°54

Appel à lecteurs/trices : entamons le dialogue

Ça ne se fait pas, raison de plus pour que je m’y risque : j’ai envie de vous faire partager les coulisses de ce numéro d’ÉcoRéseau Business à l’heure où, comme on dit dans le jargon, nous le « bouclons », autrement dit nous le relisons une dernière fois avant son départ à l’imprimerie.

Quand je survole ces pages pensées pour des lecteurs actifs, entreprenants, curieux, bosseurs, je voudrais qu’ils/elles aient le temps de tout lire, tout explorer, se plonger dans l’incroyable activité de la Région Paca qui ne se limite pas au tourisme, comprendre pourquoi l’Inde sera le 3e PIB du monde en 2027 ou découvrir les étonnants secrets des affichages de Clear Channel. J’ai appris pourquoi existent des masters et des mastères, je suis allé à la rencontre de jeunes gens de 30 ans à la tête des futures licornes du monde, en baskets sous les plafonds d’hôtels particuliers où ils ont installé leurs start-up. J’ai visité avec Philippe Flamand le Mondial Paris Motor Show et parlé à bâtons rompus avec les meilleurs influenceurs sur les réseaux sociaux. Sans oublier mon entretien avec le médiateur des entreprises, Pierre Pelouzet, qui passe son temps à mettre en relation des entrepreneurs en conflit, qui dénoue des sacs de nœuds, passez-moi l’expression, et au final sauve des emplois et de l’activité.

Mais vous, que lirez-vous de ces mille et une heures d’un mois en France et dans le monde, comment effleurerez-vous ces histoires d’entreprises, ces chroniques d’experts, vous arrêterez-vous sur un titre, une image, une citation, un chiffre, une idée, lirez-vous tout un article, deux, trois ? Et même, et c’est le rédacteur en chef qui ose l’écrire, une publicité a-t-elle retenu votre attention, car tout est énergie, action, information dans ce magazine passionnément conçu, écrit, titré, pour être lu.

Alors une fois n’est pas coutume : je fais appel à vous. Dites-moi, par un simple courriel, j’ai lu tel article, aimé telle accroche, je n’ai pas apprécié, j’ai détesté, je trouve que, et si vous étiez plus ceci, moins cela… Vous avez des idées, des sujets qui vous tiennent à cœur, des questions à creuser, des personnages qui vous intéressent. Dites-moi. Interpellez-moi. Entamons le dialogue autour de cet objet de papier qui aime entreprendre, innover, positiver :

olivier.magnan@lmedia.fr

Olivier Magnan, rédacteur en chef

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.