EcoRéseau Business n°52

« Summer is coming »

Enfin, les terrasses se remplissent à nouveau. Et les Parisiens s’accordent le droit de ne plus snober un mauvais rosé en terrasse s’il y a des glaçons dans le verre. Espérons que la saison estivale soit aussi bonne que l’année 2017 qui a connu une croissance de 5,6% des nuitées. Les chiffres pourraient encore s’améliorer si nos Bleus, miraculeusement, remportent cette coupe du monde (L’édito a été rédigée juste avant le huitième de finales qui oppose la France à l’Argentine) ; comme l’illustre notre article sociétal dans l’œil décalé qui porte sur les externalités heureuses des grandes victoires sportives. Vient donc l’été, où nous délaissons la presse éco, ou presque, pour un bon mots-croisés. Pour vous lecteurs, c’est l’occasion de découvrir, lunettes de soleil vissées sur le nez enduit d’écran total, les dernières innovations mondiales dans notre tour du monde de l’entertainment. L’été toujours avec son lot d’activité sportives incontournables : la bronzette sur transat’, la pétanque et pour les plus courageux le paddle voire le beach soccer, discipline qui a été démocratisé par le plus anglais de nos joueurs de football, Eric « The King » Cantona dont nous tirons le portrait dans notre Grand Angle pour mieux mettre en valeur sa sensibilité artistique que son tempérament sulfureux sur les terrains. L’ambition de ce « En couverture », consacré à la reconversion des sportifs de haut niveau, de notre « Culture du rebond » avec Denis Fayolle, fondateur de lafourchette.com ou encore de Saïd Hammouche, surnommé le DRH des Banlieues, « Electron libre » de l’été, est simple : déconstruire les stéréotypes, montrer les galères et surtout analyser les chemins entrepreneuriaux qu’épousent ces profils atypiques. Saviez-vous à ce sujet que la boxeuse Estelle Mossely, championne olympique avait été aussi ingénieure, cadre à la Défense ? Etiez-vous au courant que le virevoltant handballeur Luc Abalo avait lancé il y a quelques mois une ligne de prêt-à-porter dont il avait lui-même conçu les patrons ?

Nous vous invitons à plonger dans nos pages avant le bain de mer pour découvrir le quotidien de grands sportifs français et francophones. Celui de Guy Tisserant longtemps numéro mondial du tennis de table en handisport et actuel dirigeant de Th conseil ; celui du skipper Yvan Bourgnon qui souhaite dépolluer les océans avec le Manta, géant des mers plus grand que l’Arc de Triomphe ; celui de Sarah Ourahmoune qui vient d’ouvrir une salle de boxe, qui continue ses conférences, tout en conciliant ses multiples vies avec l’arrivée de son dernier petit bout, dans le même temps que nos équipes ont appris la naissance de la petite Romy, le second enfant de Jean-Baptiste, fondateur et directeur de la publication.

Gageons que le sport semble être le dernier bastion qui échappe à l’envahissement des robots. Tendance que nous traitons dans un sujet qui aborde les supposés droits que nous leur accorderons dans le futur (Cf. Prospective), dans « l’Enquête » entrepreneuriale qui analyse l’émergence de nouveaux modèles d’affaires créés par l’IA  et dans un dernier qui fait le tour de France des start-up de cette spécialité dans notre « Décryptage ». La robotique française a une carte à jouer sur l’échiquier mondial. Car elle sait innover et communiquer sur ses réussites comme l’illustre « l’Air du temps » dédié à la conciliation entre tradition et innovation pour le « Made in France ». Ce même « Made in France » que nous rechercherons, nombreux, dans nos assiettes, nos verres et nos découvertes patrimoniales estivales. Reste à vous dire que la couverture d’EcoRéseau résiste au sable et fait un très mauvais allume barbecue. Bonne lecture et un très bel été.

Geoffroy Framery
Journaliste EcoRéseau Business

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.