EcoRéseau Business n°30

Trentièmes rugissants

Le Printemps de l’Optimisme s’exporte à Nice, ainsi que les Trophées Optimistes EcoRéseau Business. Une bonne nouvelle pour cette manifestation qui cherche à réveiller les énergies et à fédérer ceux qui aspirent à bouleverser l’ordre établi. La sélection des nominés de ce territoire atteste d’ailleurs du nombre croissant de profils atypiques et créatifs. Réaction à la crise ? Atavisme entrepreneurial français qui a longtemps été nié ? Toujours est-il que l’optimisme et la recherche de rupture constituent une bannière sous laquelle se regroupe de plus en plus de monde, en atteste encore ce trentième numéro du journal, tourné vers l’art de vivre à la française, qui regroupe des secteurs pourtant réputés « tradis ». Olivier Gourio, l’Electron Libre de ce mois qui a traversé le Sahara en char à voile, n’hésite pas à réhabiliter des lieux classés au patrimoine pour les transformer en hôtels, en collaboration avec les collectivités ; Laurent Katz reprend à la barre du tribunal l’horloger français Pequignet et le relance comme expliqué en Business Story ; Julie Veg, avec eyeFind/Henjoy, lance le Shazam de la mode, permettant de photographier, « sourcer » des articles, puis une application pour les louer à sa communauté ; les fondateurs des start-up de la food valorisés dans le A la Une, qui revisitent la restauration et l’hôtellerie françaises, se plaisent à faire vivre de nouvelles expériences aux clients. « Il faut désobéir. Mais en parallèle, tous les jours, entretenir le geste. Etre franc-tireur, oui… à condition de maîtriser les codes », affirme le chef Thierry Marx. Message reçu pour tous ces trublions qui entretiennent leur talent mais le mettent au service du changement, animés par une indéfectible conviction que l’avenir peut être meilleur en explorant des voies inattendues. Et EcoRéseau Business les y aidera encore longtemps, nous n’en sommes qu’aux trentièmes rugissants…

Jean-Baptiste Leprince
Fondateur & directeur de la publication

Julien Tarby
Rédacteur en chef

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici