EcoRéseau Business n°17

Le jour d’après

Ce début d’année, nous étions loin de l’imaginer ainsi. Revenus en forme pour préparer notre grande rentrée, nous nous étions vite replongés dans nos cahiers, nos habitudes et nos projets pour 2015 : résolutions de début d’année abordables, conférences de rédaction, chemins de fer en pagaille, évolution de notre maquette, création de rubriques et arrivée de nouveaux chroniqueurs, etc.

Et puis patatras. Une avalanche d’alertes est venue bouleverser notre travail, renversant notre enthousiasme en étonnement général. La suite… tout le monde la connaît.

De toute évidence, nous nous associons à cette immense peine nationale et témoignons toute notre considération à l’ensemble des disparus de ces événements tragiques. Pour la liberté d’expression et la presse d’une part, mais aussi pour ces symboles bafoués et ces innocents qui se sont trouvés au mauvais endroit au mauvais moment.

Cependant, et parce que l’intention d’EcoRéseau est d’être tourné vers l’avenir, nous avons tenu à conserver le cap et nos idées initiales pour cette édition de rentrée (si ce n’est dans le choix des illustrations en forme d’hommage), à l’instar de ces dessinateurs qui n’ont jamais cessé d’aller au bout de leurs idées et afin de poursuivre cet élan national inédit. Une façon peut-être de rendre hommage à leurs convictions, le chaos devant laisser place à cette union sacrée qui doit désormais perdurer. S’il est écrit qu’il y aura toujours un avant, œuvrons maintenant dans le même sens pour construire notre après.

Dans le rôle qui est le nôtre, avec cette détermination qui nous anime depuis notre origine et en tant que journal économique et entrepreneurial, nous souhaitons promouvoir les entreprises, les initiatives, les innovations, les entrepreneurs, les salariés et plus généralement redonner du sens au quotidien de tout un chacun. Pour ces raisons et comme nous vous l’annoncions en fin d’année dernière, nous avons donc choisi de consacrer une large partie de cette édition à l’esprit d’entreprise en France et avons à ce sujet recueilli les intuitions de personnalités influentes : institutionnels, politiques, entrepreneurs, collectifs, syndicats, etc.

D’un point de vue général, un réel consensus émerge et les propositions abondent : il faut métamorphoser notre état d’esprit collectif, libérer les contraintes et les énergies, s’assumer et avoir confiance en soi, enseigner l’échec dès l’école pour mieux le comprendre, de même qu’il serait utile de parler librement d’entreprise et d’entrepreneuriat aux plus jeunes : peut-être redéfinir le mot « entreprendre » et pourquoi pas en élargir son sens, et entre autres intégrer que les moments de crise sont parfois des opportunités nouvelles pour innover et se lancer…

L’homme va de plus en plus vite, et vit de plus en plus longtemps. Dès lors ne restons pas enfermés dans nos carcans, mais produisons de la valeur et rendons notre quotidien plus agréable. La culture de la « gagne » ne doit plus faire peur à condition d’être maîtrisée. Profitons de nos savoir-faire, de l’impertinence et de l’insouciance de nos jeunes, de l’expérience de nos anciens, responsabilisons-nous. Il n’y a pas de saison ni d’âge pour entreprendre ; rêvons, osons et créons. Le débat est ouvert, les champs d’expérimentation et d’action nombreux.

Du côté d’EcoRéseau, nous publions ce numéro à l’occasion de notre deuxième anniversaire déjà et profitons donc de cet événement pour vous remercier – chers lecteurs qui êtes de plus en plus nombreux – de vos messages, de votre enthousiasme et de votre confiance.

Sur le terrain des innovations, vous trouverez un format de journal encore plus adapté et diminué de quelques centimètres pour votre plus grand confort ; ceci également afin de parfaire votre expérience de lecture et d’améliorer la prise en main. En outre, des rubriques ajoutées et chroniqueurs nouveaux viennent renforcer notre ligne éditoriale : vous retrouverez chaque mois, entre autres, notre baromètre de l’optimisme, un condensé de l’actualité des innovations et un regard différent sur les mots.

L’ensemble de l’équipe d’EcoRéseau se joignant à nous pour vous adresser tous nos meilleurs vœux, nous déclarons l’année 2015 enfin ouverte.

Jean-Baptiste Leprince
Fondateur & directeur de la publication

Julien Tarby
Rédacteur en chef

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici