EcoRéseau Business n°14

La reprise pour tous ?

De manière générale, rien ne va plus. Mais cela, vous le savez déjà.
A l’aube du Mondial de l’Automobile – événement phare de la rentrée pour les spécialistes du secteur et les passionnés -, nous avons choisi de consacrer une large partie de notre édition à cette industrie.
Oui, le marché est en crise structurelle et son environnement est chahuté de toutes parts. Oui, l’automobile a sans doute connu son âge d’or il y a plusieurs décennies. Toutefois, fidèles à notre état d’esprit, nous continuons de nous projeter vers le futur. Car si la voiture était hier considérée comme une simple machine vectrice de progrès social, elle est aujourd’hui plus confortable, plus robuste, davantage respectueuse de notre environnement, toujours plus connectée et même sans conducteur pour les plus imaginatifs… En d’autres termes, la voiture de demain pourrait nous proposer de nouvelles sensations et des possibilités d’utilisation inédites.
Dans un tout autre registre que nous abordons, la ville de Marseille, insaisissable en apparence, bénéficie pourtant d’atouts majeurs. Le dynamisme de ses protagonistes ainsi que son actualité récente et à venir pourraient contribuer à améliorer son image et son attractivité ; à l’instar de ces collectivités locales et territoriales pour qui optimisation budgétaire ne rime pas nécessairement avec attentisme. La preuve pour certaines d’entre elles qui ont su, comme nous le décrivons, faire montre de bon sens pour apporter des améliorations significatives à la gestion de leur quotidien.
En outre, toujours dans l’idée de promouvoir l’entrepreneuriat au sens large du terme, vous découvrirez dans nos colonnes ce que peut provoquer « l’intrapreneuriat », terrain d’open innovation des grandes entreprises, méconnu du grand public. Aujourd’hui, le concept n’est peut-être pas suffisamment développé en France, mais il pourrait susciter des vocations et engendrer de nouvelles opportunités.
Ce n’est pas Emmaüs Défi, véritable passerelle d’espoir, qui nous contredira. Ni ces géants du Net qui continuent leur développement à coût de rachat intensifs et de diversification tous azimuts.
Enfin, notre Grand Angle consacré à « L’art de débattre » revient sur les attitudes à adopter pour convaincre l’auditoire. Argumenter, susciter l’empathie, jouer avec les émotions, rester authentique… autant de comportements à maîtriser, à l’heure des réseaux sociaux notamment.
Alors oui, à force de dire que cela ne va pas, nous n’allons pas bien. Mais peut-être qu’à force de parler de reprise, celle-ci arrivera un jour. Espérons juste que cela arrive le plus vite possible.

Jean-Baptiste Leprince
Fondateur & directeur de la publication

PS : petite dédicace à Sophie de Menthon et au journal EcoRéseau car oui, je peux le dire moi aussi : « J’aime ma boîte » (jaimemaboite.com)

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici