EcoRéseau Business n°11

L’union sacrée

Tout le monde finit par l’attendre, même les plus impassibles. Rassurez-vous, la Coupe du monde de football arrive enfin.

Pendant quelques jours voire quelques semaines, fini les impôts, les manifestations, les licenciements et les rachats ou fusions d’entreprises. Aux oubliettes les élections, les querelles de pouvoir et les sondages en berne.

Et oui, place à la grande trêve internationale ! Ce répit tant espéré où chaque citoyen, quel qu’il soit, se ralliera à une sorte d’union sacrée. Derrière ces festivités, chacun aura la sensation de travailler rigoureusement, d’être impliqué dans toutes les décisions, d’influencer le cours du jeu et se sentira même l’âme d’un manager. Les journaux télévisés quant à eux laisseront pour la plupart les tourments du quotidien de côté.

Etat d’esprit conquérant, changement de mentalité, sentiment d’espoir et de fierté ? Fichtre. Seulement l’illusion de délaisser notre ordinaire pour notre plus grand bonheur, même si celui-ci est éphémère. Et que ce soit au Brésil, en France ou ailleurs.

Paradoxalement, c’est souvent dos au mur que nous réalisons d’improbables prouesses ; espérons que cet enthousiasme et cette confiance si soudainement retrouvés influencent nos sociétés durablement.

Après tout, pourquoi cette embellie ne renforcerait pas nos liens et ne nous permettrait pas d’autres exploits dans d’autres domaines ? L’Economie est également un sport d’équipe, pas vrai ?

Jean-Baptiste Leprince
Fondateur & directeur de la publication

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici