EcoRéseau Business n°5

En “vert” et contre tous…

Alors que tous s’accordaient sur une Annus horribilis, que le secteur des médias et particulièrement de la presse écrite semble sinistré, nous décidions contre toute attente de créer notre journal EcoRéseau. Une folie ? Probablement pas. mais assurément une volonté commune de partager certaines de nos convictions : la foi en l’innovation, la croyance en l’audace et le goût pour les chemins de traverse ; finalement à l’instar de ces personnalités dont nous avons choisi de dresser le portrait dans cette édition et qui témoignent, alors que rien ne les prédestinait à de tels succès, de ce volontarisme inébranlable que nous soutenons :
– De Philippe Geluck, chroniqueur et dessinateur, qui travaille l’actualité « froide » et manie l’humour pour nous inciter à la réflexion,
– en passant par Michel Desjoyeaux, marin et entrepreneur qui a su dompter les océans à la voile,
– Ou encore Roland Romeyer et François Jacob, simultanément chefs d’entreprise et passionnés de football, dont le premier gère l’un des clubs les plus populaires de France, quand le second veille inlassablement sur une structure amateur et familiale au potentiel indéniable,
– Jusqu’à Aude de Thuin, autodidacte de talent et entrepreneure visionnaire, bel exemple de réussite
au féminin qui grâce à « Osons la France » trouve les raisons d’espérer dans l’Hexagone,
– Sans oublier Arthur de Soultrait, aristocrate et chef d’entreprise impertinent, dont la marque Vicomte A. est promise au marché international.

En définitive, la « double compétence » n’est-elle pas un révélateur de talents, de même que le numérique apparaît de plus en plus comme un parfait complément du papier ?
Au travers de nos sujets, nous continuons de penser que notre vocation est de porter les lunettes de l’optimisme et de disséquer les grands enjeux de demain – nationaux et internationaux -, afin de mieux appréhender les mutations sociétales et d’enfin croire en nos entreprises.

Jean-Baptiste Leprince
Fondateur & directeur de la publication

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici