EcoRéseau Business n°3

J’ai rêvé…

Des indicateurs économiques sinistres, des PME qui croulent sous l’impôt, des réformes à demi-mesure, une accoutumance à constater les problèmes sans jamais chercher à les résoudre…
Et si nous osions soutenir les entreprises, quelles qu’elles soient, plutôt que de tirer sur les pigeons qui cherchent à s’envoler ?

Une moralité politique contestable, une génération de baby losers, l’échec vécu comme une maladie incurable et honteuse…
Et si, simplement, nous nous attelions à l’évolution de notre mentalité ?
Un faux ami nommé « numérique » qui ne résout pas tous les problèmes, une maigre place laissée aux femmes, une vie personnelle rongée par les contraintes professionnelles…
N’existerait-il pas in fine de syndrome franco-français ?
Sans occulter les déconvenues du moment, nous souhaitons apporter des réponses constructives à toutes ces questions, et expliquer que les crises sont aussi, voire avant tout, des périodes d’opportunités permettant de nouveaux débouchés ; de même que notre perception de l’échec doit évoluer afin de profiter de toute expérience pour rebondir et se perfectionner.
A nous de comprendre les enjeux actuels plutôt que de s’en effrayer, de concrétiser nos projets plutôt que d’y renoncer, de façonner l’avenir plutôt que de le considérer avec scepticisme.
Après la pluie, le beau temps. C’est ce que nous espérons tous.
Bienvenue dans le troisième numéro d’EcoRéseau.

Jean-Baptiste Leprince
Fondateur & directeur de la publication

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici