Comment sauver un maximum d’entreprises

Temps de lecture constaté 1’15

Les principes concrets et « éthiques » de CroissancePlus.

CroissancePlus, réseau français des entrepreneurs de croissance créé en 1997, « se veut force de propositions et d’influence auprès des pouvoirs publics et leaders d’opinion pour favoriser la croissance des entreprises et la création d’emplois en France ». Le réseau prend acte des nouvelles décisions annoncées par le Président de la République.

Ce nouveau confinement porte une attention particulière à la survie de l’économie, en posant le travail comme principe et le chômage comme exception. Néanmoins, les entrepreneurs expriment leurs plus vives inquiétudes face à la situation économique de leurs entreprises.

Concernant les secteurs de l’hôtellerie, restauration et tourisme, les faillites ne pourront malheureusement plus être évitées, étant donné l’état de fragilité maximum des entreprises du secteur.

Pour les très nombreuses entreprises qui subiront une perte d’activité, l’endettement ne sera plus possible étant donné le niveau maximal déjà atteint à la suite du précédent confinement.

Dès lors, tout doit être mis en œuvre pour améliorer le compte client des entreprises, et notamment :

  • Une commande publique nationale et locale volontariste et responsable, tournée vers les entreprises françaises et notamment les PME.
    • Une responsabilité accrue des grandes entreprises françaises qui doivent absolument diriger leurs commandes vers les PME et ETI françaises et régler leurs factures dans les plus brefs délais.
  • Un maintien total des garanties par les assureurs crédits, qui doivent continuer leur mission en contrepartie d’une prorogation du dispositif « Cap Relais ».

Pour le secteur plus spécifique du numérique, cette nouvelle épreuve doit être l’occasion d’accélérer la transformation numérique du tissu économique français. Dans ce but, un accent doit être absolument mis sur le déploiement de solutions françaises, ou a minima européennes, pour que les entreprises hors UE ne captent pas l’ensemble du flux d’affaires de notre pays.

Enfin, en plus des protocoles sanitaires et des gestes barrières, chaque entreprise doit inviter ses salarié·es à utiliser l’application TousAntiCovid afin de fluidifier le traitement épidémique dès maintenant et jusqu’au terme de cette longue crise.

Thibaut Bechetoille, président de CroissancePlus : « Ce nouveau confinement sera une grande épreuve pour la société en général et pour les entreprises en particulier. Le maintien de l’activité économique est désormais une nécessité absolue. Un arrêt aussi brutal qu’en mars signerait l’arrêt de mort d’une grande partie du secteur privé, mais également des équilibres financiers publics. Tout doit être mis en œuvre pour que la stratégie de maintien économique fonctionne. »

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.