Télétravail en confinement

Les premiers enseignements d’un sondage de l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail.

L’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact), établissement public à caractère administratif créé en 1973 placé sous la tutelle du ministère du Travail, a pour objectifs d’améliorer les conditions de travail et la performance des structures qui constituent le tissu économique français. Elle se met en appui aussi bien du champ privé que du champ public, en privilégiant l’action sur les organisations du travail et les relations professionnelles.
L’agence vient de publier les premiers chiffres clés de son sondage établi sur les réponses de 4 152 personnes – dont une moitié ne pratiquaient pas le télétravail avant le confinement, entre le 8 et le 15 avril 2020. Il s’agissait d’identifier des améliorations possibles des pratiques de télétravail en période de crise comme en période « normale ». La consultation se poursuit jusqu’en mai.

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.