Une idée des vies sauvées par le confinement

Le confinement est vital, restez chez vous. Mais est-ce efficace ? La réponse semble définitivement positive. Cette mesure barrière majeure aurait sauvé jusqu’à 120 000 personnes en Europe.

En bilan transitoire, au moment où, en France, semble s’amorcer une phase dite « plateau », on dénombre de façon sous-estimée plus de 11 500 morts en Italie, environ 7 300 en Espagne, plus de 3 000 en France, 1 400 au Royaume-Uni, 500 en Allemagne. Des chercheurs de l’Imperial College de Londres (Royaume-Uni) ont calculé qu’à la date du 31 mars 2020, l’interdiction des rassemblements, la mise en quarantaine des personnes contaminées, la fermeture des écoles, la distanciation sociale, le confinement pour principe auraient sauvé entre 21 000 et 120 000 vies dans les onze pays européens – Autriche, Belgique, Danemark, France, Allemagne, Italie, Norvège, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni.

Ne pas sortir du confinement
Le rapport de l’Imperial College établit une fourchette large des contaminé/es dans ces 11 pays, entre 7 et 43 millions, entre 1,88 et 11,43 % de la population. Axel Gandy, statisticien, en tire un enseignement : « Le confinement a déjà sauvé de nombreuses vies et il continuera d’en sauver. Nos résultats montrent à quel point le maintien de ces mesures est crucial. »

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.